DISCLOSART

23 juin 2012

VIVONS NOUS DANS UNE MATRICE ?


Nébuleuse de l'aigle

Des centaines de milliards d’étoiles dans notre galaxie, des milliards de planètes et pourtant aucune trace de vie intelligente dans le cosmos. Statistiquement notre Galaxie devrait avoir vu naître des milliers de civilisations extraterrestres avant même que le Soleil n’existe. La majorité de ces civilisations devraient par conséquent être plus développées que nous de quelques centaines à plusieurs millions d’années. Une civilisation de plusieurs millions d’années en avance sur la notre est inconcevable et doit être capable de réaliser des choses dépassant notre entendement. 

Les extraterrestres les plus avancés de notre galaxie, que nous devrions apercevoir sont-ils si développés qu’ils évoluent à une autre échelle de notre réalité ? Sont-ils hors de notre monde au point de côtoyer les "concepteurs" de notre univers ? Sont-ils eux-mêmes des créateurs d’univers ? Si notre monde peut s’expliquer par des équations mathématiques au travers desquelles on retrouve un nombre restreint de constantes cosmologiques ayant chacune un nombre de décimales qui donnent le vertige. Une erreur dans une seule de ces décimales et notre univers s’écroulerait selon nos physiciens ! Quel monde si bien réglé … 

Si des êtres ont créé notre univers, dans quel genre de réalité vivent-ils ? La nature de la conscience humaine pourrait constituer un indice permettant de répondre à cette question. Chaque année de nombreux témoignages d’expérience de mort imminente (NDE) sont recensés. Toutes ces personnes décrivent le même phénomène à travers le monde. Après une mort clinique, elles sortent de leur corps, voient tout, entendent tout, retrouvent leurs proches défunts. La conscience semble exister hors du corps. Notre cerveau n’est-il qu’un logiciel nous permettant d’appréhender notre monde matériel ? Où la conscience puise-t-elle alors sa source ? 

Cette source trouve-t-elle son explication dans une réalité beaucoup plus grande ? Les extraterrestres parmi les plus évolués ont-ils percé le mystère de la conscience ? Vivent–ils dans le vrai monde et notre monde n'est-il finalement qu'une projection de leur monde ? Cette intuition date depuis l'aube de l'humanité. Dans l'Antiquité, Socrate évoque bien l'image d'hommes vivant dans une caverne parmi les ombres projetées par un feu sur le mur de leur caverne. Ils ne connaissent que les ombres qui pour eux constituent la seule réalité mais n'ont aucune idée du feu qui derrière eux produit toutes ces ombres. Sommes nous immergés dans une civilisation extraterrestre beaucoup plus vaste ? Notre univers nous échappe et nous sommes loin d’en appréhender la réalité. 

Nos vies semblent être des expériences organisées. Les gens que nous devons rencontrer semblent mis sur notre chemin. Les situations que nous devons vivre semblent crées. Nous voulons parfois les fuir mais elles nous rattrapent en chemin. Notre existence semble similaire à un programme informatique lancé afin d’aider notre conscience à se développer. Nos consciences sont-elles "cultivées" dans ce monde matériel ? 

Nos consciences servent-elles une conscience globale ou bien des consciences supérieures ? Sommes nous des brebis qu’on élève ou bien des hôtes parasités ? Je vous laisse méditer sur notre place dans l’univers …

caruxan 

© DISCLOSART 2012

Posté par caruxan à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 mars 2012

LA RETRO-INGENIERIE DU CERVEAU ET L'INTELLIGENCE EXTRATERRESTRE

Des êtres intelligents partout dans l’univers

Les extraterrestres ont-ils la même intelligence que nous ? 

Avant de répondre à cette question, nous tiendrons pour acquis le fait que la vie est partout dans l’univers (les dernières découvertes scientifiques tendent à prouver que les briques de la vie sont fabriquées dans l’espace) et que la vie évolue naturellement vers l’intelligence (au vu de ce que nous connaissons de l’histoire de l’évolution biologique sur Terre). Il se peut donc que divers êtres intelligents extraterrestres existent un peut partout dans notre galaxie bien que nous n’ayons jamais rencontré de telles intelligences.

Nous serons peut-être un jour capables d’appréhender de telles intelligences et de communiquer avec elles. Mais comment me direz vous ? Et bien, projetons nous un peu dans le futur.

L’ultimatum de la loi de Moore

Nous savons que la performance et la complexité des ordinateurs évoluent de manière exponentielle suivant ce que l’on appelle la Loi de Moore. Cette évolution exponentielle s’explique par la miniaturisation des transistors qui constituent nos processeurs et l’augmentation de leur nombre chaque année. Nous arrivons petit à petit  aux limites de cette miniaturisation avec la technologie actuelle de fabrication.

Loi de Moore

Loi de Moore appliquée aux processeurs Intel

L’alternative des ordinateurs cognitifs

Les sociétés d’informatique se sont alors mis étudier d’autres alternatives en matière d’intelligence artificielle. L’une d’elle fait appel à plusieurs disciplines telles que l’informatique, les nanotechnologies ainsi que la neurologie. Des chercheurs issus de ces diverses disciplines travaillent en collaboration et en arrivent à rêver à des « ordinateurs cognitifs », des ordinateurs qu’on ne programme pas mais qui apprennent par eux-mêmes comme le cerveau humain.

Comment allons-nous créer ces ordinateurs cognitifs ?

Des synapses artificiels

Nous serons capables de mettre au point des synapses artificielles qui sont à la base des processus cérébraux. Tout ceci n’est pas de la science-fiction mais est déjà en expérimentation dans plusieurs laboratoires à travers le monde : 

  • IBM vient d’inventer deux prototypes de puces imitant le fonctionnement du cerveau. Sur chacune des puces, des unités de calcul imitent le comportement des neurones et des composants mémoire le rôle de synapses. Chacune des puces contient l’équivalent de 250 neurones. L’une des puces contient l’équivalent de 262 144 synapses programmes et l’autre de 65 536 synapses d’apprentissage. L’objectif d’IBM est de créer un système électronique équivalent à 10 millions de neurones. Ce nombre n’est pas suffisant pour simuler un cerveau humain (lequel contient 100 milliards de neurones) mais ce projet reste tout de même un programme ambitieux. 
Puce cognitive d'IBM
Puce cognitive d'IBM
  • Des chercheurs japonais ont inventé une électrode à l'échelle nanométrique appelée AgS2. Celle-ci se comporte comme une synapse biologique, à savoir que plus l’électrode subit des impulsions électriques, plus la conductivité de celle-ci augmente de manière continue. Ce processus reproduit le processus de mémorisation des synapses biologiques ! 
  • Encore une autre solution de simulation des synapses : le memristor. Ce composant électronique et le quatrième composant électrique fondamental avec la résistance, la bobine et le condensateur. Le nemristor a la capacité de se souvenir des courants qui l’ont traversé. Depuis 1971 il était hypothétique (théorie de Leon Chua) mais il est devenu une réalité en 2008 avec les travaux de Stan Williams, chercheur de Hewlett Packard. Ce dernier a réalisé un memristor à l’échelle nanométrique grâce à un assemblage de molécules de dioxyde de titanium. La valeur de la résistance du memristor est modifiée par l’application d’un courant. La circulation du courant dans un sens augmente la résistance du memristor, et dans l’autre la fait diminuer. Une valeur élevée peut être interprétée comme un 1 et une valeur faible comme un 0. Le memristor garde en mémoire la valeur de sa résistance d’où son nom de « mémoire-résistance » ou « memristor». Le memristor peut donc jouer le rôle de mémoire à long terme, modifiable par un courant de contrôle. 
circuit de 17 memristors
Circuit constitué de 17 memristors

La cartographie du cerveau 

Nous avons vu trois solutions pour simuler le fonctionnement des synapses. Il reste aux chercheurs à organiser ces synapses artificielles en réseaux neuronaux. Mais un schéma clair du « câblage » du cerveau est nécessaire afin de reproduire ce dernier à l’identique. Nous sommes sur la bonne voit avec une nouvelle méthode permettant de visualiser le câblage du cerveau. Cette méthode a été développée par des chercheurs de l’Université d’Eindhoven. Grâce à un logiciel, des examens IRM sont convertis en images 3D du réseau nerveux. 

Reconstituion du cablage du cerveau par l'Université de technologie d'Eindhoven

Reconstitution du câblage du cerveau humain par l'Université de technologie d'Eindhoven

D’autre part, des chercheurs d’IBM (encore une fois) viennent de reconstituer pour la première fois une cartographie du « réseau autoroutier » du cerveau du macaque, soit 383 zones cérébrales reliées entre elles par 6602 connections. Les routes nationales et départementales ne figurent pas encore sur cette carte qui reste tout de même impressionnante. 

Carte autoroutière du cerveau du macaque selon IBM

Carte autoroutière du cerveau du macaque selon IBM

Vers une rétro-ingénierie du cerveau 

Vous avez ainsi un aperçu de l’ensemble des moyens dont on disposera dans le futur et qui, une fois améliorés et fiables, feront que la rétro-ingénierie du cerveau humain deviendra inévitable. 

Nous arriverons à un point où nous aurons recréé un cerveau humain 100% artificiel et nous commencerons alors à le « bricoler » tels des enfants démontant leurs voitures miniatures et tentant de les remonter. A quel genre de bricolage nous livrerons nous sur ces cerveaux artificiels ? 

Des sens nouveaux 

Nous pourrons par exemple créer de nouveaux organes sensoriels sens grâce à des capteurs que nous connecterons à ces cerveaux artificiels. Ces sens qui nous ont toujours manqué et dont nous avons toujours rêvé, ces cerveaux artificiels en seront dotés. Ils pourront « voir » au-delà du spectre de la lumière visible dans d’autres gammes de fréquence du spectre électromagnétique et appréhenderont ainsi par le biais de ces nouveaux organes une autre réalité. 

Spectre_électromagnétique

Spectre électromagnétique

Un câblage différent 

Nous changerons le câblage de ces cerveaux artificiels en générant de nouvelles possibilités cognitives dont certaines seront spectaculaires. Pourquoi une telle affirmation ? Et bien, il se peut que certains troubles cérébraux soient générés par des « erreurs de câblage ». Ce serait le cas par exemple des personnes atteintes de synesthésie. Ce trouble est fabuleux et pourrait paraître même être une faculté hors du commun. La synesthésie peut se traduire sous diverses formes : des sons peuvent être vus sous des formes colorées, des lettres et des chiffres peuvent être vus en couleur avec toujours la même couleur pour la lettre ou le chiffre en question. Les synesthésies semblent donc être une activation simultanée de plusieurs zones sensorielles du cerveau. Par exemple, pour les personnes voyant les chiffres en couleur, des études suggèrent que la synesthésie est due à des co-activations de régions adjacentes du cerveau impliquées dans le traitement de la couleur et dans le traitement du nombre.

Synesthésie des graphèmes

Synesthésie des graphèmes

Un cas très particulier de synesthésie existe avec le célèbreautiste Aserger Daniel Tammet. Victime de crises d’épilepsie durant son enfance, celles-ci qui auraient détérioré son cerveau qui se serait reconstruit en établissant des connexions non conventionnelles, lui conférant ses facultés si prodigieuses. Il parle une douzaine de langues étrangères, donne instantanément le jour d’une date quelconque et enfin est un prodige du calcul mental. 

Il a une approche des nombres que nous ne pouvons concevoir. Il voit les nombres qui ont ont une forme, une texture, une couleur et même une personnalité. Il ne calcule pas mentalement les opérations mais voit tout simplement le résultat ! 

Les premiers chiffres du nombre pi vus par Daniel Tammet

Les premiers chiffres du nombre pi vus par Daniel Tammet

Des cerveaux extraterrestres 

Avec le cas de Daniel Tammet, vous avez déjà une idée des facultés nouvelles et originales que nous pourrions observer avec ces cerveaux d’un nouveau genre, lesquelles pourraient dépasser les capacités de l’entendement humain. Ces cerveaux deviendraient tout simplement « extraterrestres » à nos yeux et pourraient être en mesure d’appréhender le monde qui nous entoure d’un point de vu tout aussi « extraterrestre ». 

La réalité qui nous entoure n'est que le fruit de l’activité du cerveau. Or, avec un cerveau différent, il se peut que nous accédions à une autre réalité qui serait partagée par d’autres intelligences que la notre. Le cerveau deviendrait un outil d’exploration de la réalité. 

Ce n’est peut-être pas avec des fusées ou bien des télescopes que nous établirons un premier contact avec des extraterrestres mais peut-être bien avec l’aide d’un cerveau artificiel. 

caruxan

…………………………

Sources :

http://www-304.ibm.com/easyaccess/publicfrance/contenttemplate/!!/xmlid=222029

http://www.01net.com/editorial/537760/ibm-devoile-une-puce-imitant-le-fonctionnement-du-cerveau/

http://www.silicon.fr/synapse-la-puce-dibm-qui-se-rapproche-du-cerveau-humain-58524.html

http://blog.santelog.com/2011/09/16/intelligence-artificielle-des-chercheurs-japonais-developpent-une-nano-synapse-nature-materials/

http://www.internetactu.net/2009/09/02/memristor-le-composant-manquant/

http://www.learn-intelligence.com/en/ia/le-memristor/

http://www.learn-intelligence.com/ia/le-memristor/

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20101029.OBS2030/le-cerveau-de-plus-pres.html

http://acces.ens-lyon.fr/acces/ressources/neurosciences/neuros_apprentissage/association_perceptives

http://psyzoom.blogspot.com/2010/08/la-carte-du-cerveau-la-plus-detaillee.html

………………………….

© DISCLOSART 2012

07 février 2012

LA COURSE A L'INTELLIGENCE

Confortés par la théorie de Charles Darwin sur l’évolution des espèces, nous avons l’intuition que la vie évolue vers l'intelligence et que cette évolution ne cesse de continuer. Mais quelle sera donc la prochaine étape évolutive de l’intelligence humaine ? Essayer de résoudre cette question, ne serait-ce que d’éclaircir le sujet, nous permettra d’imaginer un peu les différents types d'intelligences extraterrestres pouvant coexister au sein de notre galaxie. Nous supposerons bien sûr que les lois de l'évolution sont universelles.

L’évolution de notre cerveau

Notre cerveau est le fruit de millions d’années d’évolution. S’il fallait comparer son évolution à quelque chose de concret, le cerveau serait une maison qui a évolué au fur et à mesure des différents propriétaires qui l’ont occupé. On a reconstruit sur l’ancien sans repartir de zéro à chaque étape évolutive. C’est la théorie du cerveau triunique introduite par Paul Mac Lean en 1969.

Notre cerveau serait composé de trois strates dont chacune serait un héritage de l'évolution. On distingue :

  • Le cerveau reptilien : c’est le cerveau de la survie de l’individu et de l’espèce. Il est commun aux oiseaux, amphibiens, poissons et reptiliens. Il serait apparu il y a environ 400 millions d’années à l’époque où les poissons sortent de l’eau pour donner naissance aux batraciens. C’est le cerveau des réflexes, des fonctions de régulation de notre organisme (respiration, température, rythme cardiaque), des instincts innés et des besoins primaires (alimentation, sommeil, reproduction, etc.). Ce cerveau répond aux stimuli de manière stéréotypé et rigide. Il est responsable des comportements de peur, de haine, de territorialité, de hiérarchie, etc. Ce cerveau peut prendre le contrôle des autres cerveaux en situation de stress. Ce cerveau n’a qu’une mémoire à court terme. C’est le cerveau de l‘instant, du présent.
  • Le cerveau limbique : c’est le cerveau affectif. Il est commun à tous les mammifères. Il serait apparu il y a 65 millions d’années avec l’apparition des premiers mammifères. C’est le cerveau des émotions,  des jugements de valeur, des préférences, des motivations, de la personnalité, de la mémoire des comportements agréables et désagréables. C’est le cerveau du passé.
  • Le neocortex : c’est le cerveau de l’intellect. Il serait apparu il y a 3,6 millions d’années avec l’apparition de l’Australopithèque. C’est le cerveau du raisonnement logique, du langage, de l’anticipation, de la pensée abstraite, de l’imagination, de la conscience. C’est le cerveau du futur.
Cerveau triunique

On peut constater qu’à chaque structure ajoutée à notre cerveau, une étape supplémentaire dans l’élévation de notre conscience est franchie.

Nous partons d’un cerveau reptilien où l’organisme existe et agit selon ce que lui dicte ses instincts, sans se poser de question sur son existence. Il survit et c'est son seul but. Puis vient le cerveau limbique, grâce auquel l’organisme se met à ressentir des émotions. Cet organisme n’existe plus pour survivre mais pour apprécier la vie, la ressentir. Certaines choses lui plaisent tandis que d’autres lui déplaisent. Il en garde le souvenir afin de ne pas reproduire ces instants désagréables pour plus tard. D’une certaine façon, il commence à se détacher de son environnement et à se centrer sur lui-même. Enfin, arrive le neocortex grâce auquel l’organisme se détache de ses émotions et prend du recul par rapport à celles-ci. Cet organisme élabore des pensées abstraites et planifie des actions.

Bien entendu ces trois cerveaux ne sont pas totalement indépendants mais nourrissent entre eux de nombreuses connexions. Il existe une dynamique entre ces trois structures. 

Quel sera donc le quatrième cerveau ?

Si nous continuons dans cette logique du détachement et de l’élévation de la conscience, on pourrait envisager l’apparition d’une couche supplémentaire de notre cerveau qui nous permettrait de nous détacher de nos propres processus de pensée. Nous pourrions nous voir réfléchir et sortir de notre cadre de référence où nous sommes emprisonnés. Cela aurait un impact énorme sur notre créativité et notre communication avec les autres. Ce serait le cerveau de la créativité, laquelle s'obtient plus facilement en travaillant en groupe. Ce serait aussi le cerveau de la communication, car pouvant nous détacher de nous-mêmes, nous pouvons mieux comprendre les autres. Finalement ne sont-ce pas là les qualités que nous tentons de développer de nos jours. On retrouve les termes « créativité » et « communication » dans tous les manuels de développement personnel. C’est bien là un besoin de nos sociétés modernes, auquel pourvoira peut-être la nature par le biais de la sélection naturelle, si chère à Darwin.

Nous pourrons ainsi nous risquer à extrapoler encore, en imaginant une cinquième étape de l'évolution du cerveau. Etant donné qu'à ce stade nous pouvons prendre du recul sur nous même et mieux comprendre les autres, un cinquième cerveau pourrait nous rendre empathiques avec une intensité jamais vécu encore par l'espèce humaine.

Alien dans Twilight Zone

Le sixième cerveau sera peut-être celui de la télépathie, laquelle aboutira finalement à la naissance d’une conscience collective, tant évoquée dans nos livres de science fiction.

Le développement de l’intelligence artificielle

D’autres personnes, les gourous de l’intelligence artificielle, pensent plutôt que l’évolution de notre cerveau sera surpassée par celle de l’intelligence artificielle. Ils pensent que dans un très proche avenir l’intelligence artificielle, développée par les hommes, arrivera à égaler celle de l’intelligence humaine pour finir par la dépasser. Selon Raymond Kurzweil, créateur de plusieurs entreprises dans des domaines pionniers de l’informatique (reconnaissance optique de caractères, synthèse et reconnaissance vocale, synthétiseurs électroniques), l’intelligence artificielle évolue de manière exponentielle et arrivera à un seuil où elle se développera à un niveau tel que l’homme n’a jamais connu. Ce concept s’appelle la singularité technologique dont Kurzweil est l’un des théoriciens.

Selon lui, en 2025 une intelligence artificielle pourra passer avec succès le fameux "Test de Turing" et égaler ainsi l’intelligence humaine. Si, au bout de trois heures de dialogue écrit, l’examinateur est incapable de déterminer lequel des cinq interlocuteurs est une machine, le test est réussi.  En 2045 une intelligence artificielle équivaudra à l’ensemble des intelligences humaines réunies. A partir de ce stade, plus rien n’est prévisible, des intelligences artificielles plusieurs fois supérieures à celle de l’homme créeront elles-mêmes d’autres intelligences artificielles encore plus intelligentes, et cela de manière exponentielle.

Evolution de l'intelligence artificielle selon Kurzweil

Nous pourrons alors arriver à un scénario catastrophe où les intellligences artificielles, plus intelligentes que nous, seront en mesure de nous dominer, voir de nous éradiquer. Le genre humain sera-t-il exterminé pour avoir joué ainsi aux dieux créateurs ?

GITS2

Actuellement l’intelligence artificielle fait déjà partie de notre quotidien. Des machines nécessitant de lourds investissements, que seules de grandes sociétés peuvent se payer, effectuent des actes de vente à d’achat sur les marchés boursiers à la vitesse de plusieurs milliers d’opérations à la seconde suivant des algorithmes programmés. C’est ce que l’on appelle le trading haute fréquence. Ces robots gèrent 70% des transactions du marché américain, 50% du marché boursier et déjà plus de 40 % du marché européen. Le plus étonnant est que ces machines se livrent une lutte en se ralentissant les unes les autres. Elles créent des milliers d’ordres pour les annuler une microseconde plus tard, générant ainsi une sorte de spam massif ralentissant les autres machines. Cela a même provoqué un mini crash boursier en 2010.

Trading haute fréquence

Certains pessimistes diront que malgré l’accroissement des performances de l’intelligence artificielle, celle-ci n’est en rien comparable à l’intelligence humaine. Toutefois, il n’y a aucune limite au développement technologique. D’autres technologies sont déjà à l’étude, car nous savons que la technologie de l'intelligence artificielle arrive bientôt dans ses limites. Des chercheurs japonais sont en train de mettre au point des nano-synapses dont les propriétés semblent proches de nos synapses biologiques. Concrètement, ces chercheurs sont parvenus à reproduire l’activité synaptique à l'aide d'une électrode appelée AgS2 à l’échelle nanométrique. Ces synapses permettront de produire des réseaux neuronaux artificiels et pourront peut-être même révolutionner l’intelligence artificielle un jour.

Réseau neuronal

Entre l’évolution de notre cerveau et celui de l’intelligence artificielle, qui remportera la course à l’intelligence et qui sera le grand perdant ? Peut-être nous-mêmes. Dans combien de civilisations extraterrestres cette course a-t-elle déjà eu lieu ? L’issue de cette course est-elle toujours la même ? Seule l’avenir nous le dira.

caruxan

…………………………..

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_cerveau_triunique

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/d/d_05/d_05_cr/d_05_cr_her/d_05_cr_her.html

http://www.rava-reny.com/articles/cerveau_triunique_MacLean.htm

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Les-prophetes-du-futur-Robotique-Intelligence-artificielle-373363/

http://www.nouvelordremondial.cc/2012/01/24/ces-ordinateurs-qui-rendent-fous-les-marches-financiers/

http://blog.santelog.com/2011/09/16/intelligence-artificielle-des-chercheurs-japonais-developpent-une-nano-synapse-nature-materials/

http://hplusmagazine.com/2009/09/09/will-we-eventually-upload-our-minds/

…………………………….

© DISCLOSART 2012

28 janvier 2012

L’IMMATERIALITE DES EXTRATERRESTRES

Le paradoxe de Fermi

L’espèce humaine se sent isolée dans cet univers immense et sa frustration grandit au fur et à mesure qu’elle découvre l’immensité et la complexité de cet univers. Elle se met à compter les étoiles de la galaxie où elle est cantonnée. Elle réalise que ce chiffre est astronomique. Elle découvre soudain que des planètes orbitent autour d’autres étoiles que le Soleil, et que finalement, pratiquement toutes les étoiles auraient des planètes gravitant autour d’elles. C’est alors que l’engouement pour la recherche des extraterrestres reprend, stimulé par le nombre d’exoplanètes qui pourrait dépasser celui du nombre d’étoiles dans notre galaxie.

Exoplanètes découvertes par Kepler - Février 2011 - NASA

Exoplanètes découvertes par le télescope spatial Kepler - Février 2011 - Source : NASA

Oui, nous en avons la certitude, nous ne sommes pas seuls. Seulement les faits semblent contredirent les statistiques. Nous ne voyons pas les extraterrestres de manière tangible. Plusieurs explications ont été apportées pour justifier cette absence (liste non exhaustive) :

  • Toutes les civilisations s’autodétruisent avant de pourvoir explorer d’autres systèmes stellaires ;
  • La Terre est protégée et aucune race extraterrestre n’est autorisée à entrer en contact avec l’espèce humaine et perturber son écosystème ;
  • La majorité des races extraterrestres intelligentes préfèrent ne pas explorer l’espace et n’y trouvent aucun intérêt ;
  • La Terre est unique de part la conjonction de multitudes de facteurs qui ont rendu la vie intelligente possible (à la juste distance de sont étoile pour être propice à la vie ; protégée par Jupiter des collisions d’astéroïdes ; ayant la gravité suffisante pour retenir une atmosphère ; le système solaire étant bien placé dans la Galaxie pour voir naître la vie loin des explosions de supernovae ; la Lune maintenant la Terre sur son axe inclinée permettant ainsi l’existence des saisons ; etc. ;
  • On ne peut voyager plus vite que la lumière et aucune civilisation intelligente n’est capable ne serait-ce que d’approcher cette vitesse ; Les êtres intelligents sont cloués dans leur système stellaire ad vitam ;
  • Plein d’autres raisons encore.
Champignon atomique

Vision apocalytpique du champignon atomique. Sommes nous condamnées par cette menace ?

Malgré cette multitude d’explications, le paradoxe de Fermi garde toujours ce qualificatif de « paradoxe ». C’est qu’à l’évidence, toutes ces explications ne sont pas convaincantes et manquent de poids.

Et si la réponse au paradoxe de Fermi résidait dans la formulation même du paradoxe. Les extraterrestres existent mais nous ne les voyons pas. Cela pourrait tout simplement signifier que les extraterrestres sont immatériels ou furtifs. Et si leurs sociétés étaient immatérielles ? Est-ce là le destin qui attend toute civilisation avancée. Toutes les civilisations convergent-elles vers l’immatérialité, et cela, très rapidement ?

Ovnis de Hessdalen en Norvège

Différentes photos d'ovnis prises à Hessdalen en Norvège. Certains de ces ovnis semblent avoir la capacité de se dématérialiser. S'agit-t-il de véhicules extraterrestres ?

Si nous voulons comprendre les extraterrestres, il nous suffit de nous imaginer dans notre propre futur, car nous serons demain ce que les extraterrestres sont aujourd’hui, parce que la majorité des étoiles biogènes de notre galaxie sont plus anciennes que le Soleil et que les extraterrestres sont donc plus avancées que nous statistiquement.

La dématérialisation de l'environnement de l'homme

Pour nous imaginer dans notre avenir, voyons un peu comment nous avons évolué jusqu’à maintenant, de manière à extrapoler de manière juste. Notre évolution a été profondément marquée par nos inventions technologiques qui ont eu un impact indégnable sur notre vie quotidienne. Quelles sont les technologies qui ont le plus évolué et qui ne cessent d’évoluer, de façon exponentielle même : la voiture, l’informatique, le téléphone et la télévision.

Le pare-brise de nos voitures prend de plus en plus de surface en donnant cette impression d'ouverture vers l'extérieur et d'immatérialité au bout du compte. L'intelligence artificielle s'immisce de plus en plus dans nos voitures afin de nous assister de plus en plus dans notre conduite, à un tel point que nous pourrons nous épargner de conduire un beau jour. Nous pourrons alors nous consacrer à d’autres occupations dans notre véhicule le temps d'un trajet. Nous nous libérerons petit à petit de cette contrainte matérielle qu’est la conduite. 

Concept car français pour 2030 - voiture solaire

 Concept car français pour 2030. C'est une voiture solaire.

Cette réduction de la matière et l'infiltration de l'intelligence artificielle sera le sort de tous les autres moyens de transport.

Bicyclette intelligente conçue par Chris Boardman

Bicyclette intelligente conçue par Chris Boardman - Oops ! Les rayons des roues ont disparu.

La télévision, quant à elle, s’amincit de plus en plus et finira par disparaître, pour finir sur nos lunettes (comme ci-dessous). Au stade ultime, les films seront diffusés directement dans nos cerveaux. Encore une fois, nous nous affranchissons des contraintes matérielles que nous inflige la télévision actuelle en nous immergeant totalement dans l'image.

Lunettes TV - Consumer Electronics Show à Las Vegas - The Guardian

Lunettes TV présentées au Consumer Electronics Show à Las Vegas - Source : The Guardian

Il en sera de même du téléphone qui finira en une sorte de système de télépathie assistée par ordinateur, car parler deviendra pour nous contraignant et trop lent. 

Il en sera le même de tous les apprareils que nous tenterons de rendre le plus discrets et intelligents.

Clavier virtuel

Clavier virtuel. Bref, disparition du clavier.

La dématérialisation de l'homme

L’ordinateur ne fera plus qu’un avec notre cerveau qui finira par devenir cybernétique afin de réduire cette interface entre l’homme et la machine. Nous pourrons ainsi vivre dans des univers virtuels ou bien nous connecter à notre environnement que nous aurons rendu intelligent. Nous pourrons vivre sous d'autres formes car notre conscience pourra être téléchargée dans divers supports. Notre conscience pourrait même voyager à travers notre galaxie en un clin d'oeil en étant téléchargée en ultra haut débit.

Comme vous le voyez, les hommes n’aurons plus de limites dans ce monde immatériel : ils pourront communiquer n’importe quand, avec n’importe qui, n’importe où. Etre n’importe où en un clin d’oeil ou à plusieurs endroits à la fois. Ils pourront fusionner une partie de leur conscience avec d’autres afin de former des consciences collectives. Ils n'éprouveront plus la faim, ni la fatigue, ni la douleur. Ils deviendront immortels. Ils seront enfin libres.

cyber_girl

Une idée de ce que pourrait être un cybercerveau.

 Super calculateur BlueGene d'IBM

Supercalculateur BlueGene d'IBM - Peut-être un précurseur de ce qui fera peut-être fonctionner notre monde demain.

Nous désirerons ainsi nous affranchir des contraintes matérielles et nous nous donnerons les moyens technologiquement parlant. Le temps sera notre allié. Les hommes aménageront leur environnement afin de vivre leur vie immatérielle et s’appuieront peut-être sur des robots où créeront même des êtres vivants afin de s’occuper du monde matériel qui soutiendra leur monde immatériel. Car ils ne pourront totalement s’affranchir de ce dernier.

Okonomiyaki Robot - Robot cuisinier japonais fabriqué par Toyo Riki Co

Okonomiyaki Robot, un robot cuisinier japonais conçu par Toyo Riki Co. Exemple concret de robot qui demain nous aidera dans nos tâches quotidiennes.

Les extraterrestres immatériels

Nous servons peut-être, sans le savoir, des êtres supérieurs qui ont besoin de nous. Des civilisations immatérielles vivent peut-être entre elles et s’appuient sur des civilisations inférieures afin de jouir de cette immatérialité.

Certains êtres immatériels, comme dans toutes les sociétés, pourraient être punis et condamnés à réintégrer le monde matériel, sous forme humaine par exemple, et seraient au préalable lobotomisés afin d’oublier leur existence passée. Les hommes pourraient être, sans le savoir, tous des criminels galactiques ! Cela expliquerait tous ces conflits et toute la cruauté sur notre planète. Mais arrêtons là les spéculations !

En tout cas, il n’est pas absurde de penser que les civilisations tentent de s’affranchir des contraintes du monde matériel et de tendre vers l’immatérialité sans pour autant vivre dans une autre dimension, mais bien dans ce monde. La finalité de l’évolution est peut-être la conscience pure : de la chimie à la vie, de la vie à la vie intelligente, et de la vie intelligente à la conscience pure. 

Virtualworld

caruxan

.................................................

Sources : 

http://www.igreenspot.com/future-french-solar-powered-car-concept-for-2030/

http://www.themobilecity.nl/2008/01/16/tv-glasses-watching-video-in-private/

http://ediscovery.quarles.com/tags/virtual-worlds/

http://ufoetscience.e-monsite.com/pages/dossiers-ufo/lumieres-d-hessdalen.html

http://robots-humanoides.com/

http://www.telegraph.co.uk/sport/othersports/cycling/6010317/Intelligent-bicycle-of-the-future-unveiled.html

http://www.itexpert.net/future-computers-designs-reality-not-fantasy/

http://alaingavand.typepad.com/nouvelle_donne/2008/01/index.html

http://www.pcinpact.com/news/36091-supercalculateur-IBM-cerveau-souris-simulati.htm

…………………………………………

© DISCLOSART 2012

22 janvier 2012

LES EXTRATERRESTRES ET LA CONSCIENCE HUMAINE

Quelle est la nature de la conscience ? Répondre à cette question peut paraître présomptueux mais rien ne peut nous empêche de traiter le sujet et pourquoi pas d’y intégrer la problématique extraterrestre.

Pour nous y aider, des œuvres cinématographiques ont déjà imaginé des situations dans lesquelles on est inévitablement amené à se poser la question sur la nature de la conscience humaine.

Ghost in the Shell

 « Ghost in the Shell » est un film d’animation de science-fiction japonais de Mamoru Oshii sorti en 1995. Ce film est une adaptation du célèbre manga de Masamune Shirow portant le même nom.

« Ghost in the Shell » parle d’une société futuriste dans laquelle les machines s’humanisent de plus en plus et les humains deviennent petit à petit des machines. De cette frontière subtile entre ces deux mondes subsiste la conscience.

Dans ce film, le major Matoko Kusanagi est cyborg, mi-femme mi machine, enfin disons que seul son cerveau est reste vraiment humain, tout le reste étant artificiel.

Ghost in the shell wallpaper

Major Matoko Kusanagi

Dans cette société, c’est l’avènement du cyber-cerveau. Le cerveau humain s’est artificialisé : il est enfermé dans une coque pour le protéger et ses performances ont été améliorées. Une interface permet de relier ce cerveau à divers systèmes de communication (internet, téléphone). La mémoire est numérisée dans le cyber-cerveau et peut être de ce fait transférée sur un autre support tel qu’un disque dur externe, un serveur, une machine ou même un objet.

Dans ce monde, les humains et les machines sont interconnectés avec tous les effets pervers propres aux réseaux informatiques actuels, à la différence que cette fois-ci, l’ordinateur c’est est propre cerveau.

Heureusement, des pares-feux ont été mis au point afin de protéger le cyber-cerveau et peut dans un mécanisme de défense griller le cyber-cerveau de tout intrus indésirable. Toutefois, un pirate peut toujours déjouer cette défense et c’est le cas dans le film.

Le major traque ce cyber-pirate du nom de « Puppet Master » ou « le Marionnettiste ». Celui-ci qui peut prendre le contrôle de l’esprit humain via la Matrice (disons qu’il s’agit du réseau informatique pour simplifier).

Le pirate peut « hacker » tout cyber-cerveau et effectuer différentes manipulations : implantation de faux souvenirs, implantation d’hallucinations, changer votre personnalité, prendre le contrôle de votre corps à distance telle une marionnette, voir ce que vous voyez, ressentir ce que vous ressentez, etc.

On découvre que ce cybercriminel n’existe pas mais qu’il s’agit en fait d’une intelligence artificielle qui a développé une conscience et qui souhaite plus que tout s’incarner dans le corps d’un androïde afin de se reproduire. Il veut fusionner son « ghost » (on pourrait dire âme ou conscience) avec celui du major Kusanagi afin de créer une nouveau type d’être intelligent.

Battlestar Galactica

« Battlestar Galactica » est une série de science-fiction anglo-canado-américaine en 73 épisodes, créée par Ronald D. Moore et diffusée entre 2004 et 2009 sur la chaîne Sci Fi.

Dans cette série, les humains ont créé des robots, les Cylons. Ceux-ci se sont révoltés contre l’espèce humaine et une guerre s’en est suivie, menant à une trêve durant laquelle les Cylons s’éclipsent du monde des humains. Pendant ce temps les humains colonisent 12 planètes appelées colonies. Les Cylons reviennent cependant pour exterminer l’humanité. Les quelques survivants humains se retrouvent dans une flotte spatiale qui part à la recherche de la treizième colonie surnommée la Terre.

Les combattants Cylons, surnommés centurions, ne sont en fait que des robots sophistiqués. Par contre, les Cylons ont évolué vers une forme humaine. Ils sont tous des copies de 13 modèles car les Cylons ne peuvent se reproduire. Ils ressemblent aux humains purement et simplement. Ne pouvant se reproduire, ils sont amenés à se réincarner et sont donc pratiquement immortels.

Cylon centurion

Centurion Cylon

En effet, les Cylons ont développé une technologie leur permettant de se réincarner à défaut de pouvoir se reproduire. Lorsqu’ils meurent loin de leur planète mère. Leur conscience est téléchargée sur un vaisseau de résurrection. Là le Cylon se réincarne dans un nouveau corps.

Les Cylons disposent d’une flotte spatiale composée de vaisseaux chasseurs qui sont intelligents et lorsqu’ils sont détruits, ils se téléchargent eux aussi sur un vaisseau de résurrection et se réincarnent dans un autre vaisseau. Cette immortalité leur confère une expérience de combat hors norme qui les rend redoutables.

Avatar

« Avatar » est un film de science-fiction de James Cameron sorti en 2009.

Dans ce film, les humains se rendent sur Pendora, une lune de la géante gazeuse Polyphème dans le système d’Alpha Centauri à 4,4 années-lumière du système solaire.

Cette lune est recouverte d’une jungle luxuriante. Les Na’vis représentent l’espèce dominante et intelligente de la planète. Ce sont des humanoïdes qui mesurent trois mètres de haut, à la peau bleue et portent une queue. Il possèdent une curieuse natte de cheveux qui leur permet de se connecter physiquement à diverses espèces de la planète (comme lorsque l’on branche un câble de connexion) afin de communiquer avec eux par télépathie.

La planète est convoitée par les humains car elle possède un minerai qui peut résoudre la crise énergétique que traverse la Terre. Le film est donc le cadre d’un conflit entre les indigènes Na’vis et un complexe militaro-industriel de la Terre dont le motif est ce fameux minerai, lequel se trouve malencontreusement là où vivent les Na’vis.

Comme la planète n’est pas viable pour les humains, ceux-ci ont développé une technologie leur permettant de s’incarner dans un clone de Na’vis, le temps d’une mission, et de s’infiltrer parmi la population indigène.

Un clone est cultivé en y combinant des gènes de Na’vis aux gènes d’un pilote. Un pilote ne peut donc piloter que son propre clone, surnommé ainsi Avatar. La prise de contrôle de l’Avatar se fait grâce à un système informatique. Le pilote, endormi dans un caisson, se retrouve réincarné temporairement dans le corps de son Avatar comme si sa conscience y était transférée.

Le héros du film, Jake Sully, est un paraplégique qui retrouve l’usage des ses jambes grâce à un l’avatar qui était destiné à son frère jumeau malheureusement décédé. Ayant les mêmes gènes que son frère jumeau, il est alors en mesure de piloter l’avatar. Il s’implante via son avatar parmi les indigènes et très vite rejoint leur cause en vue de protéger leurs terres et leur culture.

Avatar

Na'vis

Les extraterrestres et la conscience humaine

Vous connaissez le « paradoxe de Fermi », du nom du célèbre physicien italien ?

Pourquoi l'humanité n'a, jusqu'à présent, trouvé aucune trace de civilisation extraterrestre alors que le Soleill est plus jeune que beaucoup d'étoiles situées dans la galaxie, nous devrions statistiquement êtres submergés par des extraterrestres. Alors, où sont-ils donc ? 

En réponse au théorème de Fermi, et au vu des films présentés ci-dessus, on peut être amené à envisager les éventualités suivantes :

1 – A la manière des Cylons de Battlestar Galactica, notre conscience est-elle transférée temporairement dans un endroit après notre mort et réincarnée dans un autre être vivant, sur Terre ou sur une autre planète, ou dans une autre forme de vie ? Existe–t-il alors un « vaisseau résurrection » ? Des  extraterrestres pourraient-ils concevoir un tel vaisseau ?

2 – A la manière des Avatars créés par les humains, des extraterrestres peuvent-ils développer une technologie suffisante et s’implanter ainsi parmi les humains en se téléchargeant dans un être humain ?

3 – A la manière des humains de « Ghost in the Shell » munis de leur cyber-cerveau, nos cerveaux sont-ils eux aussi susceptibles d’être piratés par des entités extraterrestres par le biais d’une quelconque technologie ? Nos pensées sont–elles toujours le fruit de nos processus cognitifs ? Sommes nous toujours les propriétaires de nos pensées ?

Sans tomber dans la paranoïa ni des délires schizophréniques, on pourrait envisager cette possibilité selon laquelle des extraterrestres pourraient être en mesure de manifester leur présence de manière plus subtile, comme présentée ci-dessus, pour diverses raisons.

caruxan

………………………………………..

Sources :

http://www.gouts-doux.fr/manga14.html

http://ghumblot.blog4ever.com/blog/lire-article-454505-2078144-ghost_in_the_shell___a_l_aube_d_un_nouveau_monde__.html

Wilkipédia

…………………………………………….

© DISCLOSART 2012


20 janvier 2012

CONTACT EXTRATERRESTRE POUR BIENTOT ?

Au cours de son évolution, l’humanité explorera surement le système solaire qu’elle colonisera petit à petit, puis s’engagera dans des expéditions interstellaires. Elle finira, dans sa folle course à l’expansion, par rencontrer pour la première fois une espèce intelligente qui se situera sur sa route. Nous avons l'intuition que cet évènement aura lieu dans des centaines voir des milliers d’années.

Vaisseau Enterprise NCC-1701 - Star Trek

Nos voyages interstellaires s'effectuerons peut-être dans des vaisseaux spatiaux

comme le fameux Enterprise NCC-1701, dans lequel l'équipage du capitaine Kirk

parcourt l'espace à la découverte de planètes lointaines dans le film Star Trek.

Et si nous nous trompions sur la date de ce contact extraterrestre ? Et si cet évènement était précipité par notre évolution ? L’évolution biologique de l’espèce humaine est très longue à l’échelle d’une civilisation. Beaucoup de civilisations se sont éteintes en un laps de temps très court, trop court pour que l’évolution biologique puisse avoir un impact sur ces civilisations. Par contre, l'évolution de notre technologique est quant à elle beaucoup plus rapide. Elle a eu un impact plus important sur notre civilisation et elle en aura encore plus que jamais, car la technologie semble évoluer de manière exponentielle.

Evolution du téléviseur

Evolution accélérée de notre téléviseur - source : (1)

Nous créons des machines et améliorons de plus en plus l’interface entre nous et ces machines, à un tel point que d’ici peu, la frontière entre l’homme et les machines deviendra très mince. Nous aurons les moyens de décupler notre intelligence car l’intelligence artificielle s'immiscera dans nos processus cognitifs. Ce sera alors une révolution. Cet accroissement soudain de l’intelligence humaine sera la source d'une recrudescence des découvertes scientifiques et techniques. Les découvertes technologiques occasionneront des découvertes scientifiques qui à leur tour occasionneront de nouvelles découvertes technologiques, et ainsi de suite, créant ainsi une véritable synergie.

Interface cerveau-machine

Interface homme-machine permettant de commander un ordinateur par la pensée - source : (2)

Cette accélération des découvertes techniques et scientifiques sera l’élément catalyseur d’une rencontre extraterrestre. Prenons deux exemples pour illustrer cette certitude. Imaginer un peu si nous avions un jour un télescope qui nous permettrait d’observer des planètes à des centaines voir des milliers d’années lumière, comme nous observons la Terre actuellement avec la résolution d’un satellite espion. Et si vous alliez cette précision dans l’observation à la puissance d’un ordinateur, capable de trier des billions d’informations et d’y repérer les indices d’une intelligence extraterrestre à la surface d’une planète. Croyez vous que munis de tels moyens nous mettrions longtemps avant de trouver ces extraterrestres ? Autre exemple : imaginez que nous découvrions un jour un nouveau support de communication et que nous ne soyons pas les seuls à utiliser. Je veux dire par là qu’il se peut que nous nous rendrions compte que nous sommes submergés depuis toujours par des milliards de milliards de flots d’informations parcourant la Galaxie, et que nous n’en n'avions même pas conscience jusqu'alors. L’Internet Galactique existait avant que l’homme n'existe et nous ne le savions même pas ! Quel choc culturel, n’est-ce pas !

E-ELT

L'un des télescopes du futur, E-ELT , qui nous permettra avec ses 42 m de diamètre

de caractériser des exoplanètes de la taille de la Terre - source : (3)

Bref, ne voyons pas notre évolution comme quelque chose de linéaire, mais imaginons la plutôt évoluant par bonds successifs. Une simple invention ou découverte, comme nous l’avons vu ci-dessus, pourra peut-être nous ouvrir un jour des perspectives extraordinaires et l’histoire humaine en a déjà été témoin.

Réplique du premier transistor

Ci-dessus le modèle du premier transistor inventé en 1947.  

Sans son invention, l'informatique et l'électronique

n'auraient jamais connu leur essor actuel - source : (4)

caruxan

…………………………………..

Source des images :

(1) http://www.cours-informatique-gratuit.fr/facile/multimedia/1.la-haute-definition

(2) http://actu.epfl.ch/news/un-pas-de-plus-pour-le-controle-des-machines-par-l/

(3) http://www.eteignezvotreordinateur.com/the-alien-hunter-le-futur-plus-grand-telescope-au-monde/

(4) http://fr.wikipedia.org/wiki/Transistor

…………………………………….. 

© DISCLOSART 2012

Posté par caruxan à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 janvier 2012

TONTON HAWKING AVAIT RAISON

Vous avez sûrement entendu parlé de Stephen Hawking, ce grand physicien et cosmologiste anglais. On en entend souvent parler sur le web parce qu’il nous met en garde contre la menace extraterrestre car comme le dit le dicton « pour vivre heureux vivons cachés ».

Stephen Hawking

Stephen Hawking

Or, il faut avouer que nous ne sommes pas discrets vis-à-vis de nos voisins extraterrestres. Nous émettons des ondes radio depuis 80 ans. Nous changeons le climat de notre planète de manière significative et cette variation ultra rapide peut donc se détecter. Nous émettons de plus en plus de lumière à cause de l’éclairage de nos villes et cela devient visible depuis l’espace. Nous avons envoyé des sondes dans l’espace sur diverses planètes et satellites de notre système solaire et continuons à notre programme d’exploration spatiale avec beaucoup d’autres sondes qui sont lancées actuellement. Les plus lointaines, Voyager 1 et 2 (lancées en 1977) sont actuellement à la limite de notre système solaire. Petit à petit nous devenons ainsi de plus  en plus visibles de part nos activités.

Emissions tv dans l'espace

Propagation des ondes TV dans l'espace - L'étoile Aldébaran (à 65 années lumière de la Terre) a déjà réceptionné le premier match de base-ball retransmis à la télé.

Voyager 1 et 2 aux confins du Système Solaire

Voyager 1 et Voyager 2 aux limites du Système Solaire - Source : NASA

La Terre la nuit vue depuis l'ISS

Lumière des villes visible depuis l'ISS

Nous rentrons dans une société d’hyperconsommation où pour nous sentir bien, il faut avoir plus, être plus beau, plus mince, plus riche, plus fort et toujours plus encore. Nous consommons de plus en plus d’énergie et nous serons amener à en produire d’avantage, d’autant plus que la population humaine augmente. Elle est estimée actuellement à 7 milliards d’individus et les projections de l’ONU prédisent 10 milliards d’êtres humains pour 2100. Cette production d’énergie est une des causes du réchauffement climatique de la planète, qui en 2100 se traduira par une augmentation des températures entre 1,1 °C pour les plus optimistes et 6,5 °C pour les plus pessimistes.

Evolution de la population mondiale

Prévisions sur l'évolution de la population mondiale (en rouge le scénario "à la hausse", en orange le scénario "moyen" et en vert le scénario "à la baisse") - Source : ONU

Que se passerait-il si un jour avait lieu ce fameux « contact » que nous avons imaginé dans nos films, nos livres et autres supports artistiques. Pour Stephen Hawking, c’est très clair. Ce sera un remake de la découverte des Amériques par les Européens en puissance 1 000. En d’autres mots, et pour parler simplement, nous serons les perdants d’une telle rencontre, nous seront les Indiens et eux les Conquistadors de la Galaxie. Nous pourrions être exterminés tout simplement, disparaître littéralement.

 

Christophe Colomb arrivant sur le Nouveau Monde

 Christophe Colomb débarquant sur le Nouveau Monde

Qu’est-ce qui peut amener à cette certitude. Pourquoi tant de pessimisme me direz vous ?

Et bien, premièrement il y a de grandes chances que nous soyons parmi les moins évolués de la Galaxie parmi toutes les espèces intelligentes qui puissent exister, bien que nous n’ayons rencontré aucune d’entre elles. Cette déduction est tout simplement statistique. S’il y a au bas mot 300 milliards d’étoiles dans notre Galaxie et que 10 % de ces étoiles sont susceptibles d’être propices au développement de la vie et bien 75% d’entre elles sont plus âgés que notre Soleil en moyenne de 1 milliard d’années et certaines peuvent être plus âgés de 5 milliards d’années.

 

Graphique ZHG - magazine Science

 Répartition des étoiles en fonction de leur éloignement par rapport au centre de la galaxie (en parsecs) et leur âge (en milliards d'années) - en vert la zone des étoiles propices à la vie (on voit bien que le Soleil est sur le sommet de cette zone verte et qu'en dessous toutes les étoiles sont aussi propices à la vie mais plus anciennes encore que le Soleil) - Source : Science Magazine

Alors quelle technologie peut avoir une civilisation qui a un milliard d’années d’avance sur nous ? Certains diront qu’une civilisation meurt bien avant ce laps de temps. Et bien soyons réalistes et pragmatiques, sans être trop optimistes à la fois. Imaginons alors quelle technologie peut avoir une civilisation dont l’avance technologique est de 5000 ans sur nous. Extrapoler en vous ayant en tête l’essor technologique que nous avons connu depuis la seconde guerre mondiale. 5000 ans, cela représente environ 16 fois cet essor. La technologie développée par ces extraterrestres dépasserait assurément notre entendement !

Ces êtres sont plus évolués biologiquement et intellectuellement. Il maîtrisent sûrement la matière, la conscience, l’immortalité, le voyage interstellaire, le déplacement entre les univers voir même les dimensions. Nous ne pourrons sûrement pas nous comprendre. Ils seront trop puissants et n’auront aucun état d’âme car nous seront insignifiants pour eux.  Avez-vous des remords quand vous écraser une mouche qui vous gêne ?

Skyline

Extrait du film Skyline (2010)

Bien sûr, tout cela peut faire sourire, et pourquoi pas, nous avons déjà assez de problèmes sur notre monde pour nous en inventer d’autres. Rassurons nous, nous risquons d’être seuls encore longtemps. Mais gardons toujours à l’esprit qu’un jour un contact aura peut-être lieu dans un futur improbable. Cela n’est pas de la science-fiction.

Dans cette éventualité nous devons être prêts dans tous les sens du terme et la route est longue. Nous nous vantons d’être une espèce exceptionnelle, consciente de sa médiocrité certes mais qui est capable de se dépasser dans les situations extrêmes et faire de grandes choses. C’est ce que l’on voit souvent dans les films hollywoodiens. Les humains l’emportent toujours sur les méchants aliens car ils sont géniaux, un peu comme ce bon élève qui ne travaillait jamais mais qui avait toujours de bons résultats à l’école.

En tout cas, il faut bien se rendre à l’évidence que nous ne sommes pas prêts à nous défendre face à une telle invasion au vu de nos problèmes internes que nous n’arrivons pas à résoudre. Nous sommes divisés et c’est cela qui bloque notre évolution. Cette société fait appel à nos instincts reptiliens, elle entretient nos peurs, nos craintes et nos angoisses qui  nous obligent dans un réflexe de défense, de survie, à être plus forts que nos voisins, nos prochains, afin de mieux les écraser, avant qu’ils nous écrasent. Il y a des conflits armés sur toute la planète. Tout le monde angoisse, sans se l’avouer, à l’idée d’un conflit nucléaire sur fond de guerre mondiale.

Les différents conflits dans le monde en 2010

Conflits dans le monde en 2010 (en bleu foncé les conflits majeurs causant plus de 1000 morts par an, en bleu clair les autes conflits) - Source : Wilipédia

La répartition des armements nucléaires dans le monde en 210

 Répartition des armements nucléaires dans le monde en 2010 - Source : Bulletin of the Atomic Scientists

Nous avons inventé le « système économique » où pour que des gens aient un confort matériel d’autres doivent vivrent dans la précarité. Il faut des pauvres pour que des riches puissent exister. Nous nous exploitons les uns les autres un peu comme dans une chaîne alimentaire où les prédateurs mangent les proies.

La ration calorique par habitant dans le monde

Ration calorique moyenne par habitant et par jour dans le monde - Source : FAO

La richesse par adulte dans le monde

Répartition des richesses dans le monde en 2010 - Source : Shorrocks, Davies, Lluberas, Crédit Suisse, Global Wealth Report

Toutes ces valeurs sont autodestructives et sont un frein à notre évolution.

Nous nous nuisons les uns les autres, mais un jour une nuisance beaucoup plus grande pourrait nous tomber dessus. Imaginer ces fourmis rouges qui se battent avec les fourmis noirs dans une fourmilière situé dans une belle campagne et un beau jour une autoroute est construite et adieu la fourmilière. Les fourmis ne sauront même pas qui les a exterminées mais elles seront belles et bien disparues.

Fourmi rouge contre fourmi noire

Fourmi de feu luttant contre une fourmi des bois - Source : TPE Fourmi

Une civilisation extraterrestre pourrait bien décider de nous exterminer volontairement ou involontairement afin de mener à bien un projet. C'est ce qui a été imaginé dans le fameux roman "Le Guide du voyageur galactique" de Douglas Adams où des extraterrestres, les Vogons, décident de détruire la Terre afin de construire une voie express hyperspatiale dont la trajectoire passe malencontreusement sur celle-ci.

Vaisseau Vogon - extrait du film H2G2 le Guide du voyageur galactique

Vaisseau Vogon - extrait du film "H2G2: le Guide du voyageur galactique" (2005)

En espérant ne devoir jamais devoir nous dire un jour que tonton Hawking avait raison !

caruxan

……………….

© DISCLOSART 2012

10 janvier 2012

UNE ORIGINE UNIQUE ET EXTRATERRESTRE ? - PARTIE 2 SUR 2

Des pyramides partout sur la planète

Partout à travers le monde les hommes se sont mis à construire des pyramides. De nombreux points communs se retrouvent dans toutes ces pyramides :

  • on y retrouve des sépultures (souvent des souverains et des notables) ;
  • des sacrifices y ont eu lieu ;
  • elles ont toutes une fonction religieuse.

Pyramides d’Egypte

Ces pyramides d’Egypte sont clairement les tombeaux des rois, des reines et des grands personnages de l'État. Elles contiennent plusieurs chambres funéraires reliées entre elles par des couloirs.

Les premières pyramides égyptiennes étaient des pyramides à degrés construites au début de la IIème dynastie (vers -2700 à -2600 avant JC). La plus célèbre d’entre elles est la pyramide à degrés de Djéser à Saqqarah (ci-dessous), dont l'architecte était le célèbre Imhotep. 

Pyramide à de grés de Djéser

Puis le roi Snéfrou a lancé la construction d’une pyramide rhomboïdale à Dahchour (ci-dessous), étape intermédiaire entre les pyramides à degrés et les pyramides à face lisse. Les pentes de ces pyramides ont des sections d'inclinaisons décroissantes en direction du sommet.

Pyramide romboïdale

Les pyramides à face lisse sont construites durant la IVème dynastie (vers -2573 à -2454 avant JC). Les plus célèbres d’entre elles sont celles des pharaons Khéops, Képhren et Mékérinos, formant les trois plus grosses pyramides du complexe de Gizeh (de gauche à droite ci-dessous : Khéops, Képhren et Mékérinos).

Pyramides à faces de Gizeh

Les pyramides mayas

D’après les historiens, les pyramides mayas seraient apparues au cours du 1er millénaire avant notre ère. Elles sont avant tout des temples où l’on effectuait des cultes et des sacrifices. A la différence des pyramides égyptiennes, les pyramides mayas ne sont pas des tombeaux mais ont plutôt un rôle religieux et culturel bien que les souverains avaient l’habitude de se faire inhumer sous le temple. Elles sont composées en deux parties : un socle imposant et un temple. Le socle a pour fonction de surélever le temple.

le Castillo - Chichén Itzá - Yucatan - Mexique - MayasPyramide du Devin - Uxmal - Yucatan - Mexique - Mayas

(1) le Castillo, à Chichén Itzá, dans le Yucatan, au Mexique (2) Pyramide du Devin, à- Uxmal, dans le Yucatan, au Mexique

 Temple 1 de Tikal - Mayas - Guatelama

Temple 1 de Tikal au Guatelama

Cités Mayas

Carte des cités Mayas

Teotihuacan

Teotihuacan est un important site archéologique de la vallée de Mexico. Les origines de la cité de Teotihuacan et de sa civilisation sont mystérieuses. Les historiens pensent que les premières structures ont été construites vers - 200 avant JC.

localisation Teotihuacan

Carte localisant la cité de Teotihuacan

À son apogée, vers 450 après JC, Teotihuacan était la plus grande ville de toute l’Amérique précolombienne et pourrait avoir compté plus de 200 000 habitants, ce qui la plaçait à l’époque parmi les plus grandes villes du monde.

Maquette de la cité de Teotihuacan

Maquette représentant la cité de Teotihuacan

La cité pourrait avoir été multiethnique selon certains chercheurs.

La cité comporte de très grandes pyramides tronquées qui ont dû avoir une fonction religieuse, comme pour les pyramides mayas. Des sacrifices humains semblent avoir eu lieu dans ces pyramides car l’on a retrouvé de nombreux corps sacrifiés lors de fouilles. Ces sacrifices avaient lieu lors de consécrations, lors de la construction des bâtiments ou lors de leur agrandissement. Des animaux à caractère sacré y ont été enterrés vivants (couguar, loup, aigle, faucon, hibou, serpent).

Pyramide de la Lune - Teotihuacan - MexiquePyramide du soleil - Teotihuacan - Mexique

(1) Pyramide de la Lune à Teotihuacan (2) Pyramide du Soleil à Teotihuacan

Pyramides chinoises

Et oui, il semblerait que la Chine contient de nombreuses pyramides. Cela semble incroyable mais il n’y a aucun doute sur la forme de ces structures qui sont bel et bien des pyramides.

Il y en aurait plus de 200 dans un rayon de 100 km autour de la ville de Xi’an, ancienne capitale de la Chine (chef-lieu de la province de Shaanxi en Chine centrale)

Xi'an_location

Localisation de Xi'an en Chine

Ces pyramides sont difficiles à distinguer car certaines sont des collines dans lesquelles on a creusé une chambre funéraire accessible par un tunnel, d’autres sont des monticules construits en terre. L’érosion et l’activité paysanne ont détérioré ces pyramides  qui finissent par ressembler à de simples buttes. Les autorités chinoises ont même fait planter des arbres sur certaines afin de les masquer, sûrement pour les protéger des pillages et des dégradations.

Les plus grandes des pyramides chinoises servent en fait de sépultures aux empereurs, impératrices, princes, princesses et notables de jadis : ce sont des tumuli funéraires. On peut en trouver dans d’autres provinces chinoises. Comme l’histoire de la civilisation chinoise remonte à très loin dans notre passé certaines pyramides sont âgées de plusieurs siècles et d’autres de plusieurs millénaires.

Certaines de ces pyramides sont tronquées à la manière des pyramides de Teotihuacan, d’autres sont pointues et lisses à la manière des pyramides de Gizeh. Ces pyramides semblent rassembler plusieurs influences.

Pyramides chinoises

 Vue aérienne de pyramides chinoises

chinesepyr3pyra01

(1) Pyramide chinoise recouverte d'arbres (2) Pyramides chinoises vues au loin

 

Pyramide Blanche - Chine

Pyramide Blanche en Chine

Un phénomène global

La question légitime que l’on se pose face à toutes ces pyramides qui se ressemblent plus ou moins : quelle est leur source unique d’inspiration ? Différents peuples à différentes époques ont-ils pu avoir la même idée de construction et utiliser ces constructions plus ou moins de la même manière ? Les civilisations mayas, égyptiennes et chinoises ne sont pas sensées avoir eu des échanges entre elles.

Une civilisation perdue a-t-elle pu diffuser son savoir-faire et sa culture à travers le monde ? Ce qui signifierait qu’elle disposait d’une technologie avancée pour son époque pour pouvoir se propager au niveau mondial.

Certains auront pour explication l’existence de l’Atlantide, le fameux continent perdu de la légende de Platon.

D’autres enfin avanceront la thèse extraterrestre comme explication plausible. Ce serait une race extraterrestre qui aurait établi des colonies sur toute la planète et transmis aux hommes le savoir-faire de la construction des pyramides (entre autre).

Le simple fait de trouver des pyramides sur d’autres planètes et satellites du système solaire irait dans le sens de cette théorie. La pyramide découverte sur Mars dans le secteur de Cydonia Mensae par DiPietro et Molenaar, chercheurs indépendants, est-elle une construction artificielle ou tout simplement une colline ? Le mystère reste entier.

Pyramide DiPietro et Molenaar sur Mars

 Pyramide DiPietro et Molenaar sur Mars

Pyramides martiennes sur le site de Cydonia

"Pyramides" et "Visage de Mars" dans le secteur de Mensae Cydonia sur Mars

caruxan

……………………………………….

Sources :

Wilkipédia

http://archives.cafeduweb.com/lire/3534-pyramides-en-chine-saviez-vous.html

http://www.chine-informations.com/guide/pyramides-chinoises_1741.html

……………………………………….                                                                              

© DISCLOSART 2012

 

06 janvier 2012

UNE ORIGINE UNIQUE ET EXTRATERRESTRE ? - PARTIE 1 SUR 2

Pratique de l’allongement du crâne

Partout à travers le monde, à diverses époques, les hommes se sont mis à déformer leur crâne pour lui donner une forme allongée. 

Il existe différentes méthodes d’allongement du crâne avec un bandeau large ou plusieurs moins larges, ce qui explique les diverses formes de crâne que l’on peut observer. Les bandeaux sont serrés autour de la tête dès l'enfance, déformant ainsi le crâne au fur et à mesure de la croissance.

Afrique - tribu Mangbetou - ZaïreEgytpiens - Fille d'AkhenatonHunsIncas

(1) Tribu des Mangbetu - Zaïre  (2) Fille d'Akhenaton - Egypte ancienne (3) Huns - Europe/Asie centrale (4) Incas - Amérique du Sud

LombardsMayasMoais de l'île de Pâques

(5) Ginevra d'Este - Lombardie (6) Mayas - Méso-Amérique (7) Moias - Ile de Pâques

Olmecs

(8) Olmecs - Mexique

PérouSibérie - 4e siècle après JC

(9) Pérou (10) Sibérie

Pour expliquer une telle pratique, les raisons ne manquent pas : esthétisme, signe de distinction sociale, maladie génétique. Pourtant, comment expliquer que cette pratique se soit répandue sur toute la planète ? S’est-elle diffusée à partir d’une origine commune ? Une civilisation très ancienne, antérieure aux grandes civilisations humaines aurait-elle pu influencer toute la planète ?

Si cela semble impossible pour certains, alors pour d’autres la piste extraterrestre semble une explication plus logique. Il y aurait eu un contact entre les hommes et les extraterrestres à une époque très ancienne et ce serait par mimétisme aux extraterrestres que les hommes auraient commencé à les imiter car ils les vénéraient et les considéraient comme des dieux.

A quoi donc auraient pu ressembler ces extraterrestres ? Pourquoi pas à un certain maître Jedi du nom de Ki-Adi-Mundi, personnage du film Star Wars (ci-dessous).

Maître Jedi Ki-Adi-Mundi - Star Wars

Maître Jedi Ki-Adi-Mundi - Star Wars

caruxan

……………………………………….

Sources :

http://alienshateu.rivspics.co.uk/elong.htm

http://www.health24.com/tools/Slideshows/1891-4704-4934,67219.asp

http://mysteriesandsecrets.blogspot.com/2011_07_01_archive.html

http://pythacli.chez-alice.fr/civilisations/mu.htm

http://nonwo.skyrock.com/7.html

http://starwars.wikia.com/wiki/Cerean

……………………………………….

© DISCLOSART 2012

04 janvier 2012

LES INSTITUTIONS AMERICAINES LA RECHERCHE DES EXTRATERRESTRES

Vous pensez que la recherche des extraterrestres n'intéresse que les fans de science-fiction, les geeks et les adolescents attardés et bien détrompez vous. Ce sujet a toujours intéressé les institutions.

La recherche la vie extraterrestre, au sens de la vie intelligente, est menée scientifiquement par le SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence) qui est un institut à but non lucratif fondé en 1984 et qui emploie aujourd’hui 150 scientifiques, éducateurs et personnel support. Le SETI c’est avant tout un programme de recherche qui consiste à sonder le ciel avec de puissants radiotélescopes à la recherche de signaux émis par d’hypothétiques civilisations extraterrestres.

Pour en savoir davantage sur le SETI : http://disclosart.canalblog.com/archives/2011/11/26/22814560.html

Le plus étonnant vis-à-vis du SETI, c’est qu’il est financé de grandes institutions, sociétés et fondations américaines et pas des moindres:

  • la NASA qui est une agence gouvernementale des Etats-Unis dont les principales activités sont le programme spatial civil américain et la recherche aéronautique ;

Logo NASACentre Spatial Kennedy - Complexe de Lancement 39

Logo NASA et Centre Spatial Kennedy de la NASA - Complexe de Lancement 39

  • le Département de l’Energie des Etats-Unis qui est un département de l’administration fédérale américaine et qui a en charge la politique énergétique et la sûreté nucléaire du pays;

Logo Département de l'Energie USSiège du Département de l'Energie à Washington

Sceau Département de l'Energie et Siège du Département de l'Energie à Washington

  • Hewlett Packard (HP) qui est une multinationale américaine qui fabrique imprimantes, périphériques et ordinateurs ;

Logo HPPC HP

Logo HP et PC de marque HP

  • le Jet Propulsion Laboratory (JPL) qui est l’entreprise chargée de la construction et de la supervision des vols non habités de la NASA ;

Logo JPLEntrée du JPL à Pasadena aux USA

Logo JPL et entrée du JPL

  • le National Science Foundation (NSF) qui est une agence indépendante du gouvernement des Etat Unis et qui finance la recherche scientifique fondamentale (c’est l’équivalent du CNRS en France).

Logo NSFBâtiment de la NSF

Logo NSF et bâtiment de la NSF

  • Des fondations célèbres (Gordon and Betty Moore Foundation, The Paul G. Allen Family  Foundation, the David and Lucile Packard Foundation) ;
  • Et bien d’autres donateurs encore.

Vous comprenez maintenant en regardant cette liste de sponsors quels sont réellement les organismes qui trouvent leur intérêt dans la recherche de la vie extraterrestre.

Depuis avril 2011 le programme SETI a été mis en hibernation suite à des problèmes budgétaires mais vient d’être relancé récemment grâce à des dons récoltés en ligne (d’un montant évalué à 200 000 $) ainsi que des fonds de l’US Air Force. Et oui, étonnant non ?

Même l’armée de l’air américaine subventionne le SETI. C’est un scoop !

Logo US Air ForceLockheed SR-71 Blackbird

Sceau de l'US Air Force et l'avion espion SR-71 Blackbird de l'US Air Force

caruxan

……………………………………

Sources :

http://www.seti.org/

http://www.maxisciences.com/vie-extraterrestre/le-programme-de-recherche-de-vie-extraterrestre-seti-relance_art19410.html

Wilkipédia

……………………………………

© DISCLOSART 2012

01 janvier 2012

LES OCEANS CACHES DU SYSTEME SOLAIRE

Alors que nous recherchons la vie extraterrestre à des années lumière de la Terre, il se peut qu’elle soit bien plus proche que nous le pensons. Si nous partons du principe que la vie peut se développer dans les abysses des océans comme on a pu le constater sur notre planète où toute une faune s’est développée entre - 200 m jusqu’à - 6 000 m voir au-delà, sous des conditions extrêmes de température, de pression, sans lumière, etc., alors  pourquoi pas dans des océans sur d’autres planètes, satellites ou corps célestes. Ces créatures des abysses ont su s’adapter pour survivre dans ces conditions « extraterrestres » (système de luminescence, squelette résistant aux fortes pressions, etc.) et ressemblent d’ailleurs à des créatures extraterrestres.

Cuboméduse

Cuboméduse

espèce de cténophore -Bathocyroe fosteri

Espèce de cténophore : Bathocyroe fosteri

Photostomias guernei

Photostomias guernei

Vers riftias

Vers riftias

Quand on suppose que des océans, il y en aurait peut-être un peu partout dans notre système solaire, cela pourrait donner le vertige à notre imagination à l’idée que beaucoup de créatures aquatiques pourraient peupler notre système solaire.

Nous visiterons probablement un jour un de ces océans. Le premier choisi sera peut-être celui d’Europe, un des satellites de Jupiter. La NASA et l’ESA y  enverront sûrement une sonde qui perforera la couche de glace du satellite (cryorobot) en la faisant fondre afin d’atteindre l’océan souterrain où la sonde libérerait une caméra mobile (hydrorobot). Cela semble la solution la plus réaliste. Divers projets sont à l’étude.

représentation d'artiste d'un cryrobot arrière plan et d'un hydrorobot premier plan- NASA

Représentation d'artiste d'un cryrobot arrière plan et d'un hydrorobot premier plan - Source : NASA

Faisons un tour d’horizon des océans hypothétiques de notre système solaire :

LES LUNES GLACEES DE JUPITER

Europe

Europe

Intérieur d'Europe - NASA

Intérieur d'Europe - Source : NASA (de l'extérieur vers l'intérieur : croûte glacée, eau liquide, manteau silicaté, coeur métallique)

Callisto

Callisto

Intérieur de Callisto - NASA

Intérieur de Callisto  - Source : NASA (de l'extérieur vers l'intérieur : lithosphère glacée, océan salé de 250 à 300 km d'épaisseur, roches et glaces comprimés, coeur de silicates)

Ganymède

Ganymède

Intérieur de Ganymède - NASA

Intérieur de Ganymède - Source : NASA (de l'extérieur vers l'intérieur : croûte glacée, manteau de roches et glaces compressés, coeur de silicate - L'eau liquide se situerait à 150 km sous la surface gelée)

LES LUNES GLACEES DE SATURNE

Encelade

 Encelade

Intérieur d'Encelade - NASA

 Intérieur d'Encelade - Source : NASA (l'eau serait expulsée à l'extérieur de la planète par des "geysers froids")

Titan

Titan

Intérieur de Titan - NASA

Intérieur de Titan -Source : NASA

LES LUNES GLACEES DE NEPTUNES

 

Triton

Triton

SYSTEME PLUTONIEN

 

Pluton - Vue d'artiste - NASA

Pluton

Intérieur de pluton - NASA

Intérieur de Pluton (1:azote gelé-2:glace d'eau et eau liquide en profondeur-3:noyau rocheux)

Charon - vue d'artiste - NASA

Vue d'artiste de Charon vu de Pluton - Source : NASA

OBJETS TRANSNEPTUNIENS ?

Objets transneptuniens

caruxan

…………………………………

Source : Wilkipédia

……………………………………

© DISCLOSART 2012

Posté par caruxan à 18:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

31 décembre 2011

LA VIE AUX CONFINS DE NOTRE SYSTEME SOLAIRE

Le télescope spatial Hubble vient de découvrir qu’il existe un puissant absorbant de lumière ultraviolette à la surface de Pluton grâce à un spectrographe monté à bord du télescope spatial. Cette découverte laisserait penser à l’existence de molécules d’hydrocarbure complexes ou de nitrile à la surface de cette planète lointaine. Ces molécules ne sont ni plus ni moins que des molécules organiques, les briques du vivant ! Cette découverte a été publiée récemment dans l’Astronomical Journal par des chercheurs de l’Institut de Recherche du Sud-Ouest et de l’Université Wesleyenne du Nebraska. De tels composés peuvent être produits par une interaction entre la lumière du Soleil ou des rayons cosmiques avec la surface glacée de Pluton comprenant du méthane, du monoxyde carbone et de l’azote. C’est peut-être ce qui donne sa couleur rougeâtre à Pluton selon le  docteur Alan Stern, directeur du projet.

Vue d'artiste de la planète Pluton - NASA, ESA and G

Vue d'artiste de la planète Pluton - Source : NASA, ESA et G. Bacon (STScI)

Cette découverte est encourageante d’autant plus qu’une sonde spatiale de la NASA, du nom de New Horizons, a été lancée en 2006 et son survol de Pluton est prévu pour 2016 afin d’y étudier sa géologie, les structures en surface, la composition du sol et sa température, la structure et la composition de l'atmosphère.

Vue d'artiste de la sonde New Horizons - NASA

Vue d'artiste de la sonde New Horizons - Source : NASA

Plein de surprises nous attendent donc.

Pluton est une énigme. Aucune sonde n’y est allée à ce jour. Nous n’avons que des images floues reconstituées à partir des photographies prises par Hubble.

Pluton vu par Hubble 2010 - NASA, ESA, and Marc W

Pluton vu par Hubble 2010 - Source : NASA, ESA et Marc W. Buie (Southwest Research Institute)

La sonde New Horizons serait capable au plus proche de Pluton, soit 10 000 km, d’observer la planète avec une précision comme jamais. A cette altitude, elle pourrait distinguer des bâtiments s’il s’agissait de la Terre ! Cela sera un bon en avant par rapport à la résolution actuelle que nous avons de la planète.

Quelles surprises nous réservera la planète ? Bien plus que de la matière organique à sa surface ? Certains astronomes rêvent d’un océan sous la surface glacée de la planète et donc pourquoi pas de la vie. D’ailleurs, La NASA a bien découvert par accident avec une caméra de forage une crevette à 182 m sous la surface de la surface glacée de l’Antarctique.

Crevette découverte à 182 mètres sous la surface glacée de l'Antarctique - NASA

Crevette découverte à 182 mètres sous la surface glacée de l'Antarctique - Source : NASA

La même idée d’océan souterrain ou d’immenses poches d’eau souterraines sous une surface glacée est présente pour certains satellites de Jupiter (Encelade, Europe, Ganymède et Callisto), certains satellites de Saturne (Titan  et Encelade) et pourquoi pas d’autres corps glacés de la ceinture de Kuiper. Charon lui-même, le plus gros satellite de Pluton pourrait être aussi un bon candidat.

Représentation d'artiste de la surface glacée de Pluton -ESO, L

Représentation d'artiste de la surface glacée de Pluton - Source : ESO, L. Calçada

Il suffira à la sonde New Horizons d’observer des indices à la surface de la planète naine qui laisserait penser qu’il existe de l’eau liquide sous la surface glacée un peu comme sur Encelade par exemple où l’on a observé des projections de matière (on pense qu’il s’agit de cryovolcans c’est à dire des geysers expulsant de l’eau glacée et de la vapeur d’eau) et des crevasses caractéristiques surnommées « griffes du tigre » à la jonction desquelles l’eau pourrait être expulsée de la planète (peut-être dues à une tectonique de plaques glacées). Tout cela est encore hypothétique bien entendu.

Jets de matière sur Encelade - NASA_JPL_Space Science Institute

Jets de matière sur Encelade - Source : NASA, JPL, Space Science Institute

Rayures de tigre sur Encelade - NASA_JPL_Space Science Institute

Griffes du tigre sur Encelade - Source : NASA, JPL, Space Science Institute

La sonde New Horizons ne s’attardera pas sur Pluton car elle est sensée étudier d’autres objets dans la ceinture de Kuiper (objets au-delà de Neptune dits transneptuniens).

Ceinture de kuiper - WilyD

Ceinture de Kuiper - Source : WilyD

On en saura un peu plus aussi sur les satellites de Pluton : Charon, Hydra (S/2005 P1), Nyx (S/2005 P2) et P4.

Pluton et ses satellites photographié par Hubble en 2005 - H

Pluton et ses satellites photographié par Hubble en 2005 - Source : H. Weaver (JHUAPL), A. Stern (SwRI) et le HST Pluto Companion Search Team

 

caruxan

…………………………………………

Sources :

http://astrobio.net/pressrelease/4413/evidence-for-complex-molecules-on-plutos-surface

http://www.astrobio.net/pressrelease/4199/dwarf-planet-mysteries-beckon-to-new-horizons

http://astrobio.net/exclusive/4343/plutos-hidden-ocean-

http://fr.wikipedia.org/wiki/New_Horizons

http://www.lecosmographe.com/blog/category/astronomie/systeme-solaire-exploration-spatiale/saturne/page/2/

…………………………………………..

© DISCLOSART 2011

29 décembre 2011

MONDES EXTRATERRESTRES - VISIONS D'AILLEURS

Rêvons un peu à d'autres mondes. Merci aux artistes pour ces visions d'ailleurs:

01 - Monde minéral

Un monde minéral - source : http://www.wallpaperpimper.com

02 - Monde énergétique

Un monde énergétique - source : http://www.wallchan.com

03 - Monde naval

Un monde naval - source : http://fc03.deviantart.net

04 - Monde forteresse

Un monde forteresse - source : http://www.wallpaperpimper.com

06 - Monde en lévitation

Un monde en lévitation - source : http://www.wallpaperpimper.com

08 - Monde martien

Un monde martien - source : http://www.wallpaperpimper.com

09 - Monde sulfureux

Un monde sulfureux - source : http://www.wallpaperpimper.com

10 - Monde zen

Un monde zen - source : http://www.wallpaperpimper.com

11 - Monde végétal

Un monde végétal - source : http://www.art-spire.com

12 - Monde digital

 Un monde digital - source : http://www.cinemawallpaper.com

13 - Monde corail

 Un monde corail - source : http://www.wallpaperpimper.com

14 - Monde giraffe

Un monde giraffe - source : http://www.puul.net

15 - Monde d'Osiris

Le monde d'Osiris - source : http://www.wallpaperpimper.com

16 - Monde portuaire

 Un monde portuaire : source : http://www.basesciences.com

17 - Monde mégastructure

 Un monde mégastructure - source : http://www.art-spire.com

18 - Monde écologiste

Un monde écologiste - source : http://www.wallpaperpimper.com

caruxan

…………………………………………

© DISCLOSART 2011 

Posté par caruxan à 02:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 décembre 2011

GLIESE 581

Etoile Gliese 851

Cette étoile est très intéressante pour la recherche de la vie extraterrestre.

D’une part, parce qu’elle n’est pas si loin astronomiquement parlant : elle est située à seulement 20,5 années lumière de notre système solaire dans la constellation de la Balance et elle fait partie des 100 étoiles les plus proches du Soleil !

Gliese 581 prise par ESO

Gliese 581 - Source : ESO

D’autre part, parce que l’étoile n’est pas trop puissante pour griller tout ce qui vit aux alentours. Gliese 851 est une étoile naine rouge dont la masse fait un tiers de celle de notre Soleil et dont la luminosité totale ne représente que 1,3 % de celle du Soleil.

Comparaison Soleil gliese 581 - ESO

Comparaison entre Gliese 581 (à droite) et le Soleil (à gauche)

Système planétaire de Gliese 581

Gliese 581 est entourée de 6 planètes constituant ainsi un système planétaire comme notre système solaire :

  • Gliese 581 b
  • Gliese 581 c
  • Gliese 581 e
  • Gliese 581 f
  • Gliese 581 d
  • Gliese 581 g

Comparaison Gliese 581 et système solaire - National Science Foundation - Zina Deretsky

Comparaison Gliese 581 et notre système solaire - Source : National Science Foundation - Zina Deretsky

Ce système planétaire est presque aussi âgé que le notre avec ses 4,3 milliards d’années (à titre de comparaison notre système solaire est âgé de 4,57 milliards d’années).

La particularité de ce système est de posséder 2 planètes situées dans la zone habitable de l’étoile (Gliese 581 g et Gliese 581 d). Il faut savoir que parmi toutes les exoplanètes découvertes à ce jour, peu de planètes se trouvent dans la zone habitable de leur étoile et le système planétaire de Gliese 581 en possède tout de même 2 !

Zone habitable de Gliese 581 - ESO

Zone habitable de Gliese 581 - Source : ESO

Les températures à la surface de ces planètes seraient similaires à la Terre mais cela peut dépendre de beaucoup de facteurs car à l’heure actuelle, nous ne connaissons pas la composition chimique ni la géologie de ces planètes. Ce sera le rôle des futurs télescopes spatiaux (plus performants) de détecter la composition chimique de l’atmosphère de ces planètes. Pour que la vie puisse se développer sur ces planètes, il faut que l’effet de serre soit suffisant.

Les planètes f et g ne sont pas confirmées car il y a des débats à leur sujet.

Système planétaire de Gliese 581 par Abel Méndez - UPR Arecibo

Système planétaire de Gliese 581 imaginé - Source : Abel Méndez - UPR Arecibo

Gliese581

Système planétaire de Gliese 581

Gliese 581 b

Cette planète a une masse comparable à celle de Neptune et parcourt son orbite en en 5,4 jours.

Gliese 581 c

Cette planète est 5 fois plus massive que la Terre. Elle parcourt son orbite en 13 jours. On pense que cette planète est tellurique.

Gliese 581 d

Cette planète est 7 fois plus massive que la Terre et parcourt son orbite en en 67 jours.

Gliese 581 e

Cette planète est 2 fois plus massive que la Terre et parcourt son orbite en en 3 jours.

Gliese 581 f

Cette planète est 7 fois plus massive que la Terre et parcourt son orbite en en 433 jours.

Gliese 581 g

C’est la première planète de type terrestre qui a été découverte.

Gliese 581 g est la planète du système qui est la plus propice à la vie. Sa masse est entre 3,1 à 4,3 fois supérieure à celle de la Terre : c’est une super-Terre. Elle orbite autour de son étoile en seulement 37 jours. C’est probablement une planète rocheuse et si l’on se fie à sa masse, il y aurait suffisamment de gravité pour retenir une atmosphère.

Vue d'artiste de Gliese 581 g - Lynette Cook

Vue d'artiste de Gliese 581 g - Source : Lynette Cook

La température de la planète pourrait être suffisante pour que l’eau puisse exister à l’état liquide. La planète présente toujours la même face à son étoile ce qui a pour conséquence qu’une face est diurne et chaude, l’autre nocturne et froide. La zone la plus habitable de la planète se situerait entre l’ombre et la lumière (zone appelée aussi « terminateur »).

caruxan

………………………………………..

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gliese_581

http://en.wikipedia.org/wiki/Gliese_581

http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/ouvrages/astronomie-ouvrages-actualites-2/du-nouveau-autour-de-letoile-gliese-581/

http://www.firstpost.com/tech/newly-found-earth-like-planet-may-contain-water-life-141568.html

…………………………………………

© DISCLOSART 2011

26 décembre 2011

LES CANDIDATES A LA VIE EXTRATERRESTRE

Comme vous le savez, nous découvrons de plus en plus de planètes au-delà de notre système solaire en orbite autour d’autres étoiles. La liste grandit de jour en jour et il se peut que dans les prochaines années ce nombre d’exoplanètes atteint plusieurs milliers voir plus.

Distribution des exoplanètes par masse et par taille de l'orbite

Distribution des exoplanètes par masse (par rapport à la Terre) et par taille de l'orbite (en UA) - source : NASA

Parmi toutes ces planètes, il faudra faire le tri dans notre recherche de vie extraterrestre et établir un « casting » avec des critères définis. Actuellement ces critères sont conditionnés par la ressemblance avec notre planète Terre. En effet, jusqu’à maintenant nous ne connaissons qu’un seul modèle de vie et c’est le notre. Aussi, nous sommes au moins sûr qu’une planète répondant à tous les critères terrestres où s’en rapprochant aura toutes les chances de développer la vie.

Toutefois, un astrobiologiste du nom de Dirk Schulze-Makuch, de l’Université d’Etat de Washington des Sciences de la Terre, pense que rechercher des planètes de type terrestre uniquement est trop réducteur car d’autres formes de vie plus exotiques seraient susceptibles de se développer dans d’autres environnements.

Dirk Schulze-Makuch

Dirk Schulze-Makuch

Par exemple, des formes de vie pourraient se développer dans un autre solvant que l’eau, comme dans les lacs d’hydrocarbure de Titan. Des planètes errantes n’orbitant pas autour d’une étoile pourraient être propices à la vie.

Certes, rechercher des planètes de type terrestre permettrait d’obtenir des résultats plus efficaces. Toutefois en nous limitant à ces critères, nous pourrions passer à côté d’une découverte capitale.

C'est pourquoi une équipe de chercheurs internationale (NASA, SETI, centre aérospatial allemand et quatre autres universités), a dressée deux listes de mondes extraterrestres habitables en utilisant deux systèmes de classification différents :

  • l'un basé sur l’Indice de Similarité à la Terre (ESI) : prend en compte des facteurs tels que la taille, la densité, la distance par rapport à l’étoile parente ;
  • l'autre basé sur l’Indice d’Habitabilité Planétaire (PHI) : prend en compte des facteurs tels que le type de surface (rocheuse, glacée, etc.), l’existence d’une atmosphère ou d’un champs magnétique, la composition chimique (présence de composés organiques), les solvants liquides (nécessaires aux réactions chimiques) et les sources d’énergie (étoile ou interactions gravitationnelles entre deux corps causant un échauffement interne de la planète ou de la lune).

En utilisant l’indice ESI, on obtient le classement suivant:

  • Terre - 1.00
  • Gliese 581g - 0.89
  • Gliese 581d - 0.74
  • Gliese 581c - 0.70
  • Mars - 0.70
  • Mercure - 0.60
  • HD 69830 d - 0.6055
  • Cnc c - 0.56
  • Lune - 0.56
  • Gliese 581e - 0.53

Si on omet la Terre (bien entendu) Gliese 581g est en tête de liste de ce classement avec une note de 0,89.

Vue d'artiste de Gliese 581 g - Lynette Cook - NASA

Vue d'artiste de Gliese 581g

En utilisant l’indice PHI, on obtient le classement suivant:

  • Terre - 0.96
  • Titan - 0.64
  • Mars - 0.59
  • Europe - 0.49
  • Gliese 581g - 0.45
  • Gliese 581d - 0.43
  • Gliese 581c - 0.41
  • Jupiter - 0.37
  • Saturne - 0.37
  • Vénus - 0.37

De la même manière, Titan, une lune de Saturne, est en tête de liste de ce classement avec une note de 0,64.

Titan - Sonde Cassini - NASA

Titan vu par la sonde Cassini

caruxan

………………………………………………………

Sources :

http://astrobio.net/pressrelease/4355/habitable-does-not-mean-earth-like

http://au.ibtimes.com/articles/271873/20111223/top-et-friendly-moons-planets-listed.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Titan_in_natural_color_Cassini.jpg

http://www.nasa.gov/topics/universe/features/gliese_581_feature.html

…………………………………………………………

© DISCLOSART 2011

22 décembre 2011

LA VIE EXTRATERRESTRE AUTREMENT

Le paradoxe de Fermi et la perspective de Lord Martin Rees

Alors que les statistiques laissent entendre que nous devrions être envahis par des races extraterrestres venant de toutes parts, force est de constater qu'aucune preuve tangible n’a été fournie à ce jour, permettant de confirmer une bonne fois pour toute l’existence d’une intelligence extraterrestre. C’est ce qu’on appelle le paradoxe de Fermi, du nom du célèbre physicien italien qui a fait pour la première fois ce constat en 1950.

Enrico Fermi

Enrico Fermi

En effet, il y a environ 300 milliards d’étoiles dans notre galaxie dont 10% seraient des étoiles biogènes. Parmi ces 10% d’étoiles, 75% seraient plus anciennes de 1 milliard d’années en moyenne par rapport à notre Soleil. Cela signifierait que la majorité des civilisations extraterrestres, si elles existent, sont statistiquement plus avancées que la notre et que nous devrions constater leur présence, car elles auraient depuis longtemps résolu le problème du voyage interstellaire et auraient colonisé naturellement notre galaxie.

Et pourtant, nous ne manquons pas de signaler notre présence par l’émission de nos ondes radio depuis 80 ans environ. Cela signifie que des étoiles dans un rayon de 80 années lumières ont déjà capté ces signaux et qu’une civilisation technologiquement avancée serait en mesure de les analyser et de se manifester. Et pourtant, il n’en est rien. Comme on peut le voir sur le schéma ci-dessous, l'étoile Aldébaran (à 65 années lumière de la Terre) a déjà réceptionné le premier match de base-ball retransmis à la télévision en 1939 (texte en anglais désolé).

Emissions tv dans l'espace

En réponse à cette problématique, Lord Martin Rees, président de la Royal Society et Astronome de la Reine, a déclaré récemment lors de la première conférence de l’Académie des Sciences Nationale sur la possibilité de vie extraterrestre, que l’existence de la vie extraterrestre pourrait être au-delà de la compréhension humaine.

« Ils pourraient nous regarder en face que nous ne les reconnaîtrions même pas. Le problème est que nous recherchons quelque chose qui nous ressemble beaucoup en supposant qu’ils ont au moins les mêmes mathématiques et la même technologie (..) Je suspecte qu’il pourrait y avoir de la vie et de l’intelligence là-haut sous des formes que l’on ne peut imaginer. Tel un chimpanzé qui ne peut comprendre la théorie quantique, elle pourrait être ici sous des aspects de la réalité qui sont au-delà de nos capacités cérébrales. »

Lord Martin Rees - 50e anniversaire du radiotélescope Lovell - 2007

Lord Martin Rees - 50ème anniversaire du radiotélescope Lovell - 2007

Un exemple de forme de vie différente, imaginée dans un roman

Ce roman de science-fiction s’intitule « Le nuage noir » et a été écrit en 1957 par Fred Hoyle, cosmologiste et astronome britannique.

Le nuage noi - Fred Hoyle (1957)

Un nuage de gaz interstellaire se dirige vers notre Soleil et risque d’obscurcir ce dernier, annonçant ainsi une apocalypse sur Terre, privée de la lumière solaire.

Les scientifiques de la Terre découvrent que ce nuage est vivant et même intelligent. Il est composé de nuages de gaz interstellaires magnétisés. En lieu et place de son sang, cette organisme dispose d’ions et d’électrons qui circulent dans des réseaux électromagnétiques. En guise de cerveau, il dispose d'un ordinateur fait de plasma gélifié par des champs magnétiques. Des grains de poussière font office de cellules vivantes. Cet organisme communique avec ses congénères par ondes radio à travers les profondeurs de l’espace et se nourrit de l’énergie des étoiles.

Les scientifiques de la Terre essaient de communiquer avec lui. Lorsqu’ils y parviennent, ils se rendent compte que le nuage est plus intelligent que les terriens eux-mêmes et que ses connaissances sont bien supérieures. Seule la musique humaine semble l’émouvoir.

Et si la fiction rejoignait la réalité ?

Barnard 68 est un nuage moléculaire qui absorbe toute la lumière visible. il est fait de gaz et de poussière qui obscurcissent toutes les étoiles devant lesquelles le nuage se trouve.

Nuage moléculaire Barnard 68 - NASA

Ce nuage se situe dans la direction de la constellation du Serpentaire (ou Ophiuchus) à environ 500 années-lumière de la Terre et s’étend sur un diamètre de 0,5 année-lumière. Il est probable que ce type de nuage puisse donner naissance à des étoiles en se contractant. On peut voir au travers de ce type de nuage dans le spectre infrarouge. Ce nuage est-il susceptible de créer des formes de vie extraterrestres inconcevables pour nous ?

Et si des découvertes scientifiques renforçaient cette réalité ?

Vadim Tsytovich, un physicien russe, a mené des simulations informatiques avec différents collaborateurs du monde entier (Académie des Sciences de Russie, Institut Max Planck de Physique Extraterrestre, Université de Sydney).

Ces simulations démontrent que dans un nuage de plasma (gaz extrêmement chaud de particules chargées électriquement), des particules de poussière chargées électriquement peuvent s’organiser entre elles afin de former des structures cylindriques (photo (a) ci-dessous) qui peuvent évoluer vers des structures hélicoïdales en double hélice, à la manière des molécules d’ADN (photo (b) ci-dessous).

acr

Ces molécules sont bien sûr inorganiques (ne sont pas à base de carbone) mais ont parfois des comportements que l’on attribue aux molécules organiques telles que l’ADN. Elles sont par exemples capables de se dupliquer, voir même d’évoluer et de devenir ainsi plus robustes.

Ces recherches ont été publiées dans un article du « New Journal of Physics » en 2007.

Vadim Tsytovich envisage ainsi la possibilité de l’existence d’une vie inorganique dans notre univers. Les nuages de plasma étant chose courante dans l’espace, il se peut que la vie puisse exister ailleurs sous une autre forme que la vie terrestre.

caruxan

……………………………………………..

Sources :

http://www.telegraph.co.uk/science/space/7289507/Royal-astronomer-Aliens-may-be-staring-us-in-the-face.html

http://thepublicinterest.freedomblogging.com/tag/television/

http://www.dailygalaxy.com/my_weblog/2011/12/image-of-the-day-a-phantom-like-void-in-space.html#more

http://www.humains-associes.org/No6/HA.No6.Heidmann_Notes.html

http://boulesteix.blog.lemonde.fr/2010/04/18/et-si-le-nuage-noir-etait-intelligent/

http://www.eso.org/public/images/eso0102a/

http://www.cidehom.com/apod.php?_date=080323

http://physicsworld.com/cws/article/news/30833

http://www.astrobio.net/pressrelease/2434/it-might-be-life-jim

………………………………………….

© DISCLOSART 2011

20 décembre 2011

ZONE HABITABLE GALACTIQUE

Le graphique de la vie intelligente

Nous vivons parmi les dieux et c’est un graphique qui nous le démontre. En parlant de dieux, je veux dire des civilisations extraterrestres aux capacités technologiques infinies qui peuvent porter le qualificatif de « divinité » sans complexe.

Ce merveilleux graphique a été établi par les chercheurs suivants :

  • Charles H. Lineweaver ;
  • Yeshe Fenner ;
  • Brad K. Gibson.

Il prend en compte les 4 conditions préalables au développement de la vie :

  • La présence d’une étoile hôte ;

Soleil - NASA - STEREO

  • La présence suffisante d’éléments lourds nécessaires à la formation de planètes de type terrestre (pas trop proche de la périphérie de la galaxie où ces éléments sont rares) ;

Vue d'artiste de PSR B1257+12

  • Un laps de temps suffisant pour que l’évolution de la vie biologique puisse avoir lieu (nous n’avons qu’une référence bien connue qui est l’évolution de la vie sur notre planète, soit 3,6 milliards d’années d’après nos connaissances actuelles) ;

Tyrannosaurus Rex - Palais de la Decouverte Paris

  • Un environnement loin des explosions des supernovae dont les radiations pourraient causer l’extermination de trace de vie (loin du centre galactique).

Explosion d'une supernova - NASA - Hubble

A partir de ces données, ces chercheurs ont déterminé sur ce graphique des zones d’espace-temps :

  • La zone en rouge représente la zone d’espace-temps où les explosions de supernovae sont trop nombreuses et dangereuses (très proche du centre galactique il y a entre 6 et 12 milliards d’années).
  • La zone en bleu claire représente la zone d’espace-temps où il y a trop peu d’éléments lourds nécessaires à la formation des planètes telluriques (cette zone devient de plus en plus faible au fur et à mesure de l'évolution de notre galaxie, pour se limiter à sa périphérie de nos jours).
  • La zone grise représente la zone d’espace-temps où la vie n’a pas encore eu le temps de se développer jusqu’à l’intelligence (soit toutes les étoiles dont l'âge ne dépasse pas 3,6 milliards d'années);
  • La zone verte qui est la plus intéressante (formant une sorte de cacahuète). On se rend compte que le Soleil est au sommet de cette cacahuète verte (cela signifie que une étoile jeune) et qu’en dessous de lui, la zone verte est plus importante (cela signifie que la majorité des étoiles biogènes sont plus anciennes que notre Soleil).

Graphique ZHG - magazine Science

 

La Zone Habitable Galactique

Ce graphique de distribution a permis de déterminer la Zone Habitable Galactique, un anneau qui se situe entre 23 000 et 29 000 années-lumière du centre galactique (anneau bleu sur la photo ci-dessous).

Zone Galactique Habitable

Il en résulte, avec surprise, que toutes les étoiles comprises dans cette ZHG représentent 10 % des étoiles de notre galaxie, et plus surprenant encore, que 75% de ces étoiles sont plus anciennes que notre Soleil qui est en fait une étoile jeune.

Cela signifie statistiquement que si des civilisations existent dans notre galaxie il y a de forte chances qu’elles soient plus avancées que nous à tous les niveaux (biologique, technologique, sociale, etc.  .). Nous sommes une jeune civilisation entourée d’une majorité de civilisations plus avancées que nous et de loin.

De combien seraient-elles plus avancées ? Et bien d’après le graphique, 75% des étoiles biogènes sont plus vielles que le Soleil jusqu'à 4 milliards d’années. Imaginez quelle technologie peut avoir développé une civilisation avec ne serait-ce qu’un milliard d’années d’avance sur nous. Elle doit être inconcevable ! Il se peut que ces êtres maîtrisent la matière et soient en mesure de créer des univers entiers dont ils définissent les paramètres à leur guise, et plein d’autres choses encore. Il se peut que ces civilisations se soient libérées des contraintes matérielles et qu’elles nous soient invisibles, comme un être humain est invisible pour une fourmi. Il se peut même que nous fassions partie intégrante d’une telle civilisation, sans nous en rendre compte. Nous contribuons peut-être sans le savoir à leur subsistance, d’une manière qui nous échappe encore.

caruxan

……………………………………………………..

Sources :

http://io9.com/380089/which-parts-of-the-galaxy-do-aliens-hang-out-in

http://www.exobiologie.info/extraterrestre/page3/page3.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_habitable

http://www.syaoran.net/blog/2011/05/the-privileged-planet-documentary-review/

………………………………………………………

© DISCLOSART 2011

Posté par caruxan à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 décembre 2011

LES ANNUNAKIS DES EXTRATERRESTRES ? - PARTIE 3 SUR 3

Dans cette troisième partie, je vais vous montrer des éléments qui peuvent corroborer la théorie selon laquelle les Annunakis ont existé et qu’ils venaient bien d’une autre planète.

Par rapport à tout ce qui a été dit dans le précédant article, je ne pense pas qua Nibiru existe, cette supposée dixième planète du système solaire, ni qu’elle ait pu créé la Terre et la ceinture d’astéroïdes suite à une collision avec la planète Tiamat.

Je ne suis pas spécialiste dans la cinématique des planètes mais toute cette histoire me parait bien simpliste ! D’autre part, une planète qui reviendrait dans le système solaire tous les 3600 ans (ce qui est vraiment cours à l’échelle astronomique) devrait statistiquement causer plus de dégâts sur l’ensemble de notre système solaire à long terme. Comment fait-elle pour rester intacte à chaque cycle ? Comment se fait-il qu’après tous ces passages, notre système solaire soit toujours aussi stable ? Car il lui en a fallu du temps pour se stabiliser depuis sa création ? Vous avez sûrement déjà joué au billard ? Alors imaginez !

billard

Je ne crois pas non plus que les Annunakis seraient venus sur Terre pour exploiter l’or de la Terre afin de réguler le climat de leur planète natale. Cette théorie n’a aucun fondement scientifique et les arguments ne sont pas très solides, sans avoir de grandes connaissances scientifiques sur le sujet.

Il faudrait sûrement des quantités colossales d’or pour réguler le climat d’une planète et en plus sur une longue période. Ensuite le transport de l’or semble un véritable défi même pour une civilisation extraterrestre avancée technologiquement. Si cette civilisation était aussi avancée, alors pourquoi n’a-elle pas développé une technologie afin de réguler son climat puisqu’ils étaient d’ailleurs capables sur Terre de provoquer un déluge ou bien d’autres catastrophes naturelles afin de réguler la population des humains. Vous voyez, tout ça ne tient pas debout !

Couche d'ozone

Couche d'ozone

Toutefois, l’idée de Sitchin reste toujours intéressante si l’on enlève ces deux points. Je ne rejette pas tout en bloc. En effet, l’idée que les Annunakis soient des dieux vivants, en chair et os me plaît. Et pas qu’à moi. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Sitchin a eu tant de succès car il a su séduire ses lecteurs et assouvir leur soif de vérité quant à nos origines.

Je vais vous exposer quelques éléments qui me semblent terre à terre et simples et qui je pense vont dans le sens de la thèse extraterrestre. Et même si c’est faut, ce n’est pas bien grave. Ne nous prenons pas trop au sérieux. On a envie de croire à des possibilités mais sûrement pas à des choses impossibles !

Quels sont ces éléments ?

1 – L’ominiprésence et l’humanité des dieux

Ces dieux sumériens sont bien étranges. D’abord parce que les Sumériens mélangent des éléments historiques avec des éléments mythologiques comme s’ils ne se souciaient pas de la vérité historique. Peut-on mélanger la fiction avec la réalité ? Ensuite, le culte voué aux dieux semble obsessionnel : le nombre de dieux est important (des centaines) ; on s’en remet à eux pour beaucoup de choses ; chaque cité semble la propriété d’un dieu ; d’ailleurs l’économie semble vouée aux dieux ; les bâtiments religieux et ceux dédiés à l’administration se côtoient au sein de la ziggourat qui est au centre de la cité.

Reconstitution de la Ziggourat d'Ur

Reconstitution de la ziggourat d'Ur

Avec tous ces éléments, il ne serait pas choquant d’imaginer que des extraterrestres soient considérés comme des dieux (puisqu’ils sont capables de pas mal de miracles pour les gens de l’époque) et qu’ils gèrent la cité dans leur propre intérêt. Un dernier élément est le fait que ces dieux sont caractériels et ont des défauts, voir même des vices. Ces caractéristiques sont propres à l’homme ou bien à une autre forme de vie intelligente (je suppose). En résumé, quand quelque chose a autant d’influence dans la vie quotidienne à tous les niveaux, c’est peut être qu’elle a une certaine réalité !

2 – Des anomalies anatomiques et des équipements étranges

Si vous regarder bien les deux photos ci-dessous représentant des Annunakis, et plus particulièrement la jambe découverte de chaque Anunaki, vous pouvez constater qu’elle a une anatomie étrange et identique sur les deux photos. On dirait que la jambe est recouverte d’une structure, comme un exosquelette.

Annunaki 1Annunaki 2

Je vous propose de comparer la jambe des Annunakis à celle de Wingman, personnage d’un célèbre manga japonais (ne riez pas).

Wingman

Vous pouvez aussi la comparez au prototype des jambes exosquelettiques du fabricant automobile Honda.

jambes exosquelettiques © Honda

On pourrait aussi deviner un exosquelette équipant les bras des Annunakis, connectés à des "bracelets" au niveau des poignets et des coudes, comme pourrait le suggérer la photo ci-dessous :

bras Annunaki

On peut voir sur la photo de l'exosquelette japonais ci-dessous des fixations au niveau des poignets et des coudes qui peuvent faire penser aux "bracelets" portés par les Annunakis (mais peut-être avec une fonction différente):

Exosquelette japonais

Les Annunakis sont-ils équipés d’exosquelettes leur conférant une force surhumaine ou bien leur permettant de s’adapter à la gravité terrestre qui pourrait ainsi être différente de celle de leur planète natale ?

Les Annunakis des deux photos ci-dessus tiennent dans leurs mains deux autres équipements énigmatiques : une sorte de boite portative (batterie ?) et une sorte de "pomme de pin" (émetteur ?).

3 – Une civilisation sortie de nulle part

Enfin, point très important, la civilisation sumérienne semble sortir de nulle part. On ne sait pas d’où viennent les Sumériens et leur langue n’est apparentée à aucune autre.

Cette civilisation est apparue subitement vers le IVème millénaire avant JC. Alors que les hommes étaient plongés dans l’âge du néolithique, ils se sont subitement mis à construire des villes imposantes avec une organisation sociale, politique et économique. On a l’impression qu’ils ont tout inventé tant la liste est longue :

  • Les premières cités états ;
  • L’agriculture et l’architecture ;
  • Les premières lois, la politique, le gouvernement ;
  • Les mythes (les 11 premiers chapitres de la Bibles s’inspires des mythes sumériens : déluge, Babel, Adam tiré de la terre, etc.) ;
  • Le travail du cuivre et la taille des pierres ;
  • La brique, la poterie et la roue ;
  • Les premiers temples ;
  • L’écriture (à l’origine de certaines de nos lettres comme le A par exemple);
  • Les mathématiques avec le système sexagésimal (de là vine notre système de graduation du temps en heures, minutes et secondes) ;
  • Le système scolaire, le début de l’esclavage, du commerce et de l’argent.

On peut vraiment parler de Big Bang sumérien ! Y a-t-il eu une quelconque intervention ou bien est-ce simplement le processus naturel de l’évolution d'une civilisation ?

caruxan

………………………………………………..

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ziggurat

http://marsandufosmysteries.blogspot.com/2010/05/knees-of-annunakis.html

http://marsandufosmysteries.blogspot.com/2009/12/wristwatches-from-annunakis-part-6.html

http://www.cepolina.com/fr/exosquelette_robot_automate_Japon.htm

http://www.cite-sciences.fr/innovanews/2009/04/15/deux-prototypes-dexosquelettes-lances-par-honda/

………………………………………………..

© DISCLOSART 2011

16 décembre 2011

LES ANNUNAKIS DES EXTRATERRESTRES ? - PARTIE 2 SUR 3

Avertissement

Dans l’article précédent, je vous ai présenté les Annunakis tels qu’ils sont présentés de manière objective dans les livres d’histoire, sans arrière pensée sur le fait qu’ils soient des extraterrestres ou non.

Dans cet article, je vais vous présenter la façon dont Zecharia Sitchin voit les Annunakis.

Vous pourrez ainsi faire la part des choses entre l’interprétation de l’écrivain russe et les données historiques dont nous disposons à l’heure actuelle.

Toutefois, rien ne vous empêche d’adhérer en partie ou totalement à la théorie de Zecharia Sitchin, sachant qu’au moins vous disposez du maximum d’informations pour vous forger votre opinion sur le sujet.

Zecharia Sitchin

Zecharia Sitchin est un écrivain américain d’origine russe (né en 1922 et mort en 2010).

Zecharia Sitchin

Zecharia Sitchin

Zecharia Sitchin a proposé sa théorie dans son premier livre intitulé « La douxième planète » (1976) qui a eu un succès retentissant. Il a écrit 7 autres livres par la suite sous la série intitulée « Chroniques de la Terre » ainsi que 6 autres livres sur le même sujet.

La douxième planète

Sa théorie mêlant néo-évhémérisme (théorie des anciens astronautes) et dessein intelligent version extraterrestre (la vie créé par les extraterrestres), est très controversée par les historiens et les scientifiques qui la qualifient de pseudo-scientifique et pseudo-scientifique

Malgré les critiques, Zecharia Sitchin a tout de même vendu des millions d’exemplaires de ses livres à travers le monde dans 25 langues étrangères et a le soutien de nombreux fans.

Lé théorie de Sitchin s’appuie sur l’interprétation qu’il donne aux traductions qu'il a effectuées sur des tablettes de l’époque pré-babylonienne, écrites en Sumérien. Ces tablettes sont écrites en cunéiforme.

La théorie de Sitchin concernant les Annunakis

Selon Sitchin, les dieux sumériens, les Annunakis, sont en fait extraterrestres. Il sont venus sur Terre à l’époque où l’homme vivait encore dans les cavernes et y ont créé une colonie extraterrestre dans la région connue sous le nom de Mésopotamie (au Sud de l’Irak actuel).

Ils auraient créé l’homme par clonage en croisant leur propre gènes à ceux de l’Homo Erectus afin de créer l’Homo Sapiens. Ces Homo Sapiens auraient été mis en esclavage afin de travailler dans des mines d’or. L’or était soit disant nécessaire aux Annunakis afin de protéger l’atmosphère de leur planète natale : Nibiru. L’histoire se termine avec une guerre nucléaire qui éclate entre les clans extraterrestres causant ainsi la destruction de la cité d’Ur vers 2000 avant JC.

La théorie de Sitchin concernant leur planète Nibiru

Dans son livre « la douxième planète », Sitchin affirme que la planète Tiamat a jadis percuté Niburu donnant naissance à la Terre et à la ceinture d’astéroïdes actuelle. Nibiru accomplit une orbite elliptique dont la révolution se fait en 3500 ans. Son orbite étant incliné par rapport au plan de l’écliptique et la planète orbitant en sens inverse, on pense que c’est une planète nomade qui a été capturée par notre Système Solaire. Nibiru est la dixième planète du Système Solaire. Nibiru passe près de la Terre tous les 3500 ans, causant ainsi des catastrophes naturelles.

Trajectoire de Nibiru

Orbite de Nibiru

Les arguments de Sitchin concernant Nibiru

Sur le très célèbre sceau numéro VA 243 de la collection du Museum de Berlin, et selon Sitchin, on peut voir en haut à gauche du sceau, une représentation du Soleil entouré de 11 planètes. Nous connaissons Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Neptune, Uranus et Pluton. Cela fait 9 planètes. A celles-ci Sitchin ajoute la Lune qui selon lui est considérée comme une planète par les Sumériens. Reste la onzième planète. Sitchin en déduit alors l’existence d’une planète au-delà de Pluton qu’il appelle Nibiru (la planète natale des Annunakis). Il parle même de douzième planète, considérant le Soleil comme une planète.

VA243

Sceau VA243

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire que ce n’est pas le Soleil qui est représenté mais une étoile et que les globes entourant cette étoile sont d’autres étoiles formant une constellation. Le Soleil est représenté selon eux par un autre pictogramme. Ils pensent que Sitchin a pris des libertés dans son interprétation afin de conforter sa théorie et en jouant ainsi sur l’ignorance du publique.

Si l’étoile en question n’est pas le Soleil, la théorie de Sitchin s’écroule car ce sceau VA 243 est une pièce importante de la théorie de Sitchin.

Sitchin et secau sumérien

Sitchin tenant la pièce maîtresse de sa théorie

L'explication de la création de la Terre et de la ceinture d'astéroïdes provient de l’Epopée de la Création, découverte dans les ruines de la bibliothèque d'Assourbanipal à Ninive. Selon Sitchin, le texte ne décrit pas des combats célestes symboliques opposant les dieux mais des planètes, chaque dieu symbolisant une planète. Il remarqua alors qu'une planète inconnue était mentionnée en tant que Tiamat. Il affirme qu'une collision de Tiamat et de Nibiru (associée au dieu Mardouk), engendra la Terre et la ceinture d'astéroïdes. Tiamat fut complètement détruite durant la collision.

caruxan

……………………………………………

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zecharia_Sitchin

http://en.wikipedia.org/wiki/Zecharia_Sitchin

……………………………………………..

© DISCLOSART 2011

Posté par caruxan à 17:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 décembre 2011

LES ANNUNAKIS DES EXTRATERRESTRES ? – PARTIE 1 SUR 3

LES ANNUNAKIS DES EXTRATERRETRES ? – PARTIE 1 SUR 3

Les Annunakis, anciens dieux sumériens, sont-ils vraiment des extraterrestres comme certains le prétendent. Afin de répondre à cette question, plongeons nous d’abord dans la réalité historique, tout au long de ce premier article, afin de bien comprendre qui sont les Sumériens en quelques mots.

Présentation des Annunakis « version officielle »

Les Annunakis sont évoqués dans les récits les plus anciens de la mythologie mésopotamienne.

Les Annunakis représentent la classe dirigeante des dieux sumériens.

Annunakis

Annunakis

La classe inférieure est constituée des Igigi dont le rôle est de subvenir aux besoins matériels des Annunakis et de vivre sur Terre. Ce sont des dieux prolétaires en quelque sorte.

Igigi

Igigi

Les Annunakis s’organisaient en un conseil, présidé par An, le roi des dieux qui fut supplanté par son fils Enlil.

Anu

An

Enlil

Enlil

Un jour, les Igigi faillirent se révolter contre les Annunakis car ils étaient épuisés de travailler pour eux. Cet épisode est décrit dans l'épopée d'Atrahasis.

C’est alors qu’Enki, dieu des eaux, créa les hommes afin de remplacer les Igigi et afin d’apaiser son frère Enlil qui voulait exterminer les Igigi.

Enki

Enki

Civilisation sumérienne

Sumer est une civilisation qui a existé dans le Sud de l’Irak, sur la basse plaine du Tigre et de l’Euphrate, du VIème millénaire au IIème millénaire avant Jésus-Christ. Cette région sera appelée plus tard la Mésopotamie.

Sumer

Sumer

Les hommes se seraient sédentarisés il y a 9000 ans avant JC à cause de l’épeautre (espèce de blé) qui poussait en abondance près des berges du Tigre et de l’Euphrate. Il se mirent à stocker le blé et à créer des travaux d’irrigation, créant ainsi les premières structures urbaines.

Cette civilisation soulève bien des mystères : elle est apparue subitement vers le IVème millénaire avant JC. On ne sait pas d’où viennent les Sumériens. Leur langue n’est apparentée à aucune autre. On ne l’a déchiffrée qu’à travers les traductions de leurs successeurs, les Akkadiens.

Cette civilisation aurait disparu à cause de la stérilisation saline des terres agricoles provoquée par la présence des canaux d’irrigation (lesquels étaient paradoxalement la source même de leur prospérité), et à cause du déplacement géographique du lit des fleuves.

Organisation de la société sumérienne

La société sumérienne est organisée à la manière de la Grèce Antique, avec des cités états, c'est-à-dire des villes influentes entourées de villages (comme Ur, Eridu, Lagash, etc.).

Cités de Sumer

Cités sumériennes

Ces cités sont rivales, en perpétuel état de guerre, à cause des litiges liés aux frontières et à l’utilisation des eaux fluviales.

Chaque cité état a en son centre une Ziggourat qui contient les administrations et un temple.

Les ziggourats sont représentatives de la puissance économique de ces cités états. Au fur et à mesure de la richesse des cités états, on reconstruit un nouveau temple sur les ruines de l’ancien, et l’on obtient au fil du temps ces bâtiments énormes sur plusieurs étages (comme le montre la photo des ruines de la ziggourat d’Ur).

Ziggourat d'Ur

Dessin ziggourat d'Ur

La société sumérienne est ainsi  hiérarchisée et comprend : 

  • au sommet, l’aristocratie princière, le haut clergé, les riches marchands et propriétaires ;
  • une classe moyenne constituée de paysans, d’artisans, de pêcheurs et de scribes ;
  • à la base, les esclaves, à l’origine étrangers ou prisonniers de guerre, ou même enfants vendus par leurs parents 

Chaque cité état est administrée par un conseil de sénateurs et de soldats, dirigé par un chef qui devient au fil du temps un roi, considéré comme vice régent du dieu principal de la cité.

Les cités étaient administrées par une administration méticuleuse et despotique.

Chaque temple employait un grand nombre d'officiels, de scribes, d'artisans, de cuisiniers et de personnel d'entretien. On comprend que la religion occupait une place prépondérante chez les Sumériens. D’ailleurs, chaque cité avait un dieu protecteur qui finalement était le propriétaire de la cité. Il était ainsi concevable pour les habitants de donner une partie de leurs ressources pour le dieu de la cité.

L’économie sumérienne repose sur un système de taxation des villages en fonction de leurs surplus agricoles, servant à financer notamment les importants travaux d’irrigation et de la construction de la ziggourat de la cité.

Un peuple d’inventeurs

Les Sumériens nous ont légués énormément de choses :

  • Les premières cités états ;
  • L’agriculture et l’architecture ;
  • Les premières lois, la politique, le gouvernement ;
  • Les mythes (les 11 premiers chapitres de la Bibles s’inspires des mythes sumériens : déluge, Babel, Adam tiré de la terre, etc.) ;
  • Le travail du cuivre et la taille des pierres ;
  • La brique, la poterie et la roue ;
  • Les premiers temples ;
  • L’écriture (à l’origine de certaines de nos lettres comme le A par exemple);
  • Les mathématiques avec le système sexagésimal (de là vine notre système de graduation du temps en heures, minutes et secondes) ;
  • Le système scolaire, le début de l’esclavage, du commerce et de l’argent.

L’écriture

L’écriture a été inventée par les Sumériens. Au début, l’écriture ne servait qu’à tenir des comptes (nombres de bêtes d’un troupeau, quantité de blé, etc.) et consistait en des pictogrammes incisés sur des tablettes d’argile.

Pictogrammes sumériens

Pictogrammes sumériens

Puis, les scribes sumériens simplifièrent l’écriture sur plusieurs générations pour en arriver à l’écriture cunéiforme, beaucoup lus rapide et abstraite, permettant d’écrire les premiers écrits historiques et notamment les épopées sumériennes décrivant les héros et les dieux.

Contrat sumérien en écriture cunéiforme

Contrat sumérien en cunéiforme

La religion des Sumériens

La religion était très importante dans la vie des Sumériens, publique et privée. Le souverain reçoit son pouvoir des dieux. Les dieux sumériens sont structurés en hiérarchie comme pour la société humaine.

Le panthéon sumérien est constitué (du niveau hiérarchique le plus élevé au plus bas) des dieux suivants :

  • Nammu (=Namma), la déesse de la Mère Primordiale, mère An et Enki ;
  • La triade cosmique avec :
    • An (=Anu, Antu), maître du ciel, roi des dieux (sa conjointe se nomme Antum) ;
    • Enlil (=Ellil), maître des terres (sa conjointe se nomme Ninlil) ;
    • Enki (=Ea, Nudimmud), maître des eaux douces ;
  • Les dieux qui décrètent le destin (7 dieux)
    • Dieux créateurs (4 dieux) :

                        - Triade cosmique ;

                        - Ninhursag (=Ninmah, Nintu, Mammi) : déesse de la terre ;

    • Des Divinités astrales :

                        - Nanna (=Sin, Yerah) : dieu-Lune ;

                        - Utu (=Shamash) : dieu-soleil ;

                        - Inanna (=Ishtar) : déesse-Vénus ;

  • l’Annunaki (collectif de 50 dieux) ;
  • les Igigi (50 dieux prolétaires).

Antum

Antum

Enki et Ninhursag

Enki et Ninhursag

Enlil et Inlil

Enlil et Inlil

Utu

Utu

Le-roi-Ur-Nammu-et-le-dieu-lune-Namma

Le roi Ur-Nammu et le dieu-lune Namma

Il existait des centaines de dieux. On s’en remettait souvent à eux afin de leur demander des services (protection, aide, etc.), à tous les niveaux, de l’individu à la cité, des choses les plus anodines aux choses les plus importantes. Chaque cité état avait un dieu protecteur. Le dieu Nanna était, par exemple, le dieu de la lune protecteur de la grande ville sumérienne d'Our. Les dieux sumériens avaient des défauts comme les hommes et parfois même de bas instincts. Ils pouvaient punir les hommes avec des déluges, des maladies ou bien des guerres, de leur plein gré. On vénérait les dieux par des offrandes, des prières et des fêtes.

La création du monde

Terre

Au début était Nammu, la déesse de la Mer Primordiale.

Le dieu du ciel An et la déesse de la terre Ki (Ninhursag) engendrèrent Enlil, dieu de l’air et de l’orage. Le ciel fut ainsi séparé de la terre. An prit le ciel et Enlil la terre, s’appropriant ainsi sa mère. Enlil créa les plantes et les animaux avec sa mère Nammu et son frère Enki, le dieu des eaux.

La création de l’homme

Homme

Les Igigi, dieux prolétaires,  devaient travailler pour les grands dieux. Ils étaient sur le point de se révoltaient et c’est alors qu’Enki, à la demande de sa mère Namma, créa une race d’esclaves pour remplacer les Igigi dans leur dur labeur : les hommes. Pour créer les hommes, Enki pris de l’argile qu’il trempa dans la chair et le sang d’un dieu sacrifié. C’est pourquoi, l’homme aurait en lui une part d’intelligence divine.

Le Déluge

Déluge

Les hommes se multiplièrent à tel point qu’ils devinrent bruyants et gênants pour les Dieux. Ceux-ci décidèrent alors de les exterminer à plusieurs reprises. Namtar, dieu de la peste t de la mort fut chargé d’abattre sur les hommes la maladie par exemple. Enki, ayant pitié des hommes, déjoua ce plan comme à chaque fois par la suite. Les hommes étaient sa création et il s’était attaché à eux. Pour leu salue, Enki proposa l’idée d’un déluge à Enlil qui trouva l’idée intéressante. Enki prévint la veille du déluge un dénommé Atra-Hasis dans son rêve de ce qui allait advenir et lui conseilla de construire un bateau. Atra-Hasis emmena sa famille des oiseaux et du bétail sur ce bateau tandis que la pluie s’abattit sur la terre pendant 7 jours et 7 nuits. Enlil fut furieux de constater que les humains avaient survécu au déluge et Enki pour apaiser la colère de son frère Enlil suggéra que les humains ne se multiplieraient plus aussi vite. Les maladies en décimeraient un tiers. Les accouchements deviendraient douloureux et dangereux, les enfants pourraient d'ailleurs mourir pendant l'opération.

La Bible

Bible

Il est à rappeler qu’Abraham, ancêtre des juifs et des arabes, à l’origine des religions monothéistes telles que le Judaïsme, le Christianisme, l’Islam, est natif d’Ur à Sumer. A 75 ans, il aurait été appelé par Dieu qui lui aurait demandé de quitter Sumer pour s’établir en Canaan (Israël) et se consacrer à lui. Avec Abraham, naquit la croyance en un seul dieu. L’Ancien Testament, premier livre de la Bible, s’inspire dans les premiers chapitres de la Genèse des mythes sumériens, décrits ci-dessous avec parfois de points communs, parfois des différences.

caruxan

…………………………………….

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anunnaki

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sumer

http://home.nordnet.fr/caparisot/html/sumer.html

http://www.questmachine.org/article/Les_Sumériens

……………………………………..

© DISCLOSART 2011

Posté par caruxan à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,